Coup de bambou et blocage psycho

Ça faisait bien longtemps que je n’avais pas alimenté ce blog car je pense que j’ai dû faire un « tilt » à cause d’un certain nombre d’événements et je ne trouvais pas la force moral d’écrire quoi que ce soit vu l’avenir peu glorieux qui va m’attendre. Je vais essayer de faire un petit résumé durant la trentaine des jours écoulés depuis mon dernier poste :

Je suis propriétaire d’un appartement que j’avais acheté il y a quelques années mais que je n’habitais encore car j’avais fait des travaux sans les finir et je n’étais pas pressé de m’installer, surtout que j’avais mes pétéchies qui se réveillaient au niveau des tibias à chaque fois que je passais du temps à l’intérieur . Du jour au lendemain je n’ai plus eu de ressource et il a donc fallu que je m’en débarrasse car les traites étaient trop élevées. Pour ne pas arranger les choses, le bâtiment avait bougé suite à une sécheresse et donc c’était un mauvais point pour la vente. Ajouté à cela que l’agence chez qui je l’ais mis en exclusivité n’y mettait pas beaucoup du sien pour le vendre, encore du stress qui se rajoutait à la maladie.

Pendant cette période je suis parti pour la zone blanche de l’association Next-Up, j’ai pu rencontrer Annick qui vivait dans son van et Serge le président de l’association. Malheureusement la zone n’est pas si blanche que ça, essentiellement à cause de la ligne de chemin de fer qui longe le site a un peu moins d’1 km et dès qu’un TGV passe, ça arrose tout le site de champs électromagnétique basse fréquence. Et bien sûr, mon corps me l’a fait bien sentir puisqu’au bout du 2 ème jour j’ai commencé a développé ma paresthésie au niveau du visage, et donc ça impliquait que la zone refuge n’était pas pour moi. Pendant cette période, l’agence immobilière m’a laissé un message sur mon portable me disant qu’il n’arrivait pas à vendre mon appartement et qu’il lâchait l’affaire.

Il a fallu donc que je retourne sur Paris car ça devenait intenable mais ce qui m’attendait n’était pas terrible non plus. Même si c’était plus vivable physiologiquement, psychologiquement ce n’était pas ça, la collocation avec mes parents devenait elle aussi invivable à cette époque, ils insistaient pour que je fasse une psychothérapie afin de me remettre dans le droit chemin et que je retourne sur le marché du travail mais ce qui était impossible. J’ai dû cumuler une psychothérapie, m’occuper de la vente de mon appartement et me désister pour une caravane que je pensais acheter à des gens du voyage car je pensais que la zone blanche était la solution miracle.

Finalement ça ne s’est pas trop mal passé, j’aurais fait durer la psychothérapie un certain temps ce qui a calmé les ardeurs de mes parents, maintenant je dois aller chez un magnétiseur tous les mois afin qu’il me soigne, bien sûr ça ne fait rien du tout mais ça leur laisse l’espoir que tout va revenir comme avant et le plus important il me foute la paix. L’appartement je vais laisser une annonce sur leboncoin et je vais réussir à le vendre en direct même si par la suite je suis passé par l’agence immobilière car le notaire n’était pas très motivé et moi je ne pouvais pas laisser filer le poisson … En ce qui concerne la caravane, j’ai eu des menaces de mort mais heureusement pour moi, ça en est resté aux mots et pas de suite.

La situation n’en reste pas moins délicate car pour l’instant je n’ai aucune visibilité à long terme surtout que mes acouphènes augmentent graduellement de semaine en semaine et que je n’ai jamais encore vraiment trouvé un lieu où ça s’était stabilisé. En plus de ça, le fait de ne pas pouvoir travailler fait que ça limite mes expériences afin de trouver un lieu de vie convenable, en plus sans CDI et avec comme seul revenu le RSA je vous raconte pas la tête d’un propriétaire à qui je souhaiterais louer un bien immobilier. Et enfin pour finir sur une note joyeuse, durant cette période ma grand-mère du côté maternelle est morte des suites d’une tentative de suicide, elle n’est pas belle la vie ? Enfin pas pour moi …

@+ Jay

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s