Suicide d’un électrosensible anglais

art_suicide_20130405

J’avais commencé à évoquer le sujet dans cette article le suicide, mais je n’avais pas de cas concret. Seulement un oui-dire lorsque j’avais passé un séjour dans la zone blanche dans la Drôme avec Annick une électrosensible qui m’avait dit qu’une amie malade comme elle avait fait un séjour pendant un certains temps dans un hôpital psychiatrique et avait fini par mettre fin a ses jours quelques temps après.

Mais la j’ai malheureusement trouvé un autre cas, celui de Michael Nield qui fit l’objet d’un article dans le site en ligne cambridge-news.co.uk qui n’est pas spécialement porté sur le sujet. Ce jeune homme s’est suicidé a l’age de 36 ans après son combat contre sa maladie qu’était l’électrosensibilité.
Malgré tous ses efforts pour vivre le mieux du monde, il portait des vêtements blindés, dormais sous une tente fait en tissu spécial anti-onde, il a même déménagé dans la petite ville de Wardy Hill pour fuir les ondes des téléphones portable et des antennes relais mais tous cela n’a pas suffit et il mit fin à sa vie par une overdose médicamenteuse.

Alors oui il va y a avoir encore des gens qui vont dire que c’est un fou qui s’est tirer une balle parce qu’il avait un pète au casque, le problème c’est qu’il y en a de plus en plus et malheureusement pour nous, nous n’avons personne vers qui ce tourner, parce que dans le cas contraire, si enfin cette pathologie était prise en charge sérieusement on pourrait enfin démontrer l’ampleur des conséquences de ces technologies sans fil sur certaines personnes. Actuellement j’ai bien l’impression qu’on est en face d’une sorte de génocide passif ou on laisse les gens a leur sort et si ils meurent ça fait moins de soucis pour la société, le pire c’est que l’on ne sait même pas ce que ça va donner sur le long terme. Nous autres électrosensible sommes juste un prémisse qui pourrait s’étendre sur une plus grande échelle si c’était une pathologie par overdose cad si le corps a un capital pour gérer l’exposition aux ondes et dès que celui ci est utilisé vous devenez électrosensible ou vous déclaré des maladies de type neuro-dégénératives comme le supposerait le Professeur Belpomme.

Traduction de l’article :

Des sensations de choc electrique à la tête dû aux téléphones portables conduisent son fils à ce suicider.

Jordan Day

Un diplomé d’université a commis un suicide après un long combat contre sa sensibilité aux champs électromagnétiques, une investigation est en cours.

Un diplomé d’Oxford, Michael Nield souffrait d’electrosensibilité, le terme utilisé pour décrire une personne qui est sensible à certaines sources de champs electromagnétique.

Dans le cas de Michael, c’était le téléphone portable et les antennes relais. Il devait dormir dans une tente en microfibre au dessus de son lit pour reduir les radiations.

Desfois il portait une combinaison en matière spéciale « micro-mesh » quand il sortait, et ses parents, Clive et Barbara, ont dû partir de leur maison située à Herefordshire pour un petit village qui était moins exposé aux téléphones mobiles et aux antennes relais.

Barbara aussi souffre de la même sensibilité mais dans une moindre mesure.

Le dimanche 3 juin, Michael qui avait 36 ans et qui vivait avec ces parents dans Main Street a Wardy Hill, s’est suicidé, William Morris, le coronaire pour le nord et l’est de cambridgeshire était en charge de l’enquête.

Le père de Michael a trouvé son corps dans sa voiture garée dans un chemin de terre non loin de leur maison.

Michael, un talentueux musicien, a bu une bouteille de vodka et a avalé une forte dose de médicament.

Sa mère, une bénévole de la cathédral Ely, déclara pour l’enquête que son fils avait tout essayé pour améliorer sa qualité de vie .

elle ajouta : « tant que les personnes ne sont pas confrontés a l’électrosensibilité, il ne réalise par les effets que ça a. Il essaya tout ce qu’il pouvait pour améliorer son quotidien. Il rechercha de l’aide, il mangeait selon un régime alimentaire particulier, il a essayé si fort de s’en sortir … »

« Son fils portait une veste et un chapeau anti-onde couvrant son visage et de limiter son exposition aux émissions des téléphones portable. »

« Il ressentait des choc electriques dans sa tête, je connais cette sensation car j’ai la même chose, mais pas au même niveau que Michael. »

« C’est pour cela que nous avons déménagé pour Wardy Hill car ce lieu est éloigné de tout. Il dormait quand même avec sa tente en microfibre au dessus de son lit, ce qui l’aidait a ce sentir mieux. »

« nous avons vu le déménagement comme une étape positive mais rétrospectivement c’etait sa dernière chance pour avoir une vie normale et mettre sa maladie de coté. Mais c’est évident qu’il n’a pas pu le faire. »

Sarah Dacre, administrateur d’ElectroSensitivity UK, déclara : « La mort de Michael est extrement bouleversante. Je le connaissais, j’ai reçu plusieurs mails de sa part. »

« Malheureusement, cette pathologie n’est pas reconnue par l’agence de santé Anglaise (NHS), mais c’est très réel, et nous comptabilisons 1 mort par suicide chaque année a cause de cette maladie dans nos registres. »

Mystère autour de cette pathologie

L’Organisation Mondial de la Santé définit l’électrosensibilité et les problèmes de santé similaire comme « symptômes qui en présence, où pendant l’utilisation, d’équipement électrique, en résulterait différents niveau d’inconfort, voir engendrerait des problèmes de santé chez un individu et qu’il attribuerait ces problèmes a l’activation de ces équipements d’électriques »

Mais l’organisation ajoute que malgré la souffrance dont souffrirait ces patients « il n’y a pas connaissance de marqueur biologique ou de test validant le diagnostique » pour cette pathologie.

Elle a également mis en garde sur l’utilisation de produits commerciaux qui prétendent vous aider à réduire les symptômes et contre les mesures des niveaux d’expositions au sein des habitats qui ajouterait des problèmes psychologique et pourrait engendrer du stress lors de l’introduction de nouvelles technologies qui pourrait être un facteur de causalité.

La recherche sur la sensibilité électromagnétique s’est accru ces 5 dernières années.

Un porte parole de l’association Electrosensitivity UK déclara que l’objectif était de faire reconnaître L’électrosensibilité et de trouver le meilleur moyen de la soulager.

@+ Jay

source : ‘Zapping in head’ from mobiles led son to kill himself

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s