Étude du NTP, une réplication partielle ou partiale ?

« Un casting de scientifiques et un début de protocole qui fait planer des doutes sur la réplication de l’étude du NTP réalisée par le Japon et la Corée… » En 2018 était publiée une étude d’envergure du Programme de Neuro-toxicologie américain qui portait sur les radiofréquences et les possibles effets cancérogènes de ce type d’ondes électromagnétiques…

Étude du NTP : communiqué du NIH

Source : High exposure to radiofrequency radiation linked to tumor activity in male rats – nih.gov – 02/02/2018 Une exposition élevée aux radiations de type radiofréquence chez les rongeurs a conduit à l’apparition de tumeurs au niveau des tissus qui entourent les nerfs du coeur chez le rat mâle, ce qui n’a pas été le…

Les cafards plus sensibles aux ondes du portable que celles du nucléaire ?

Source : Mobile phone radiation harmful for a cockroach’s health: Study – livemint.com – 25/12/2017 New Delhi : Un cafard peut survivre à un souffle d’une explosion nucléaire, mais les radiations du téléphone portable ne seraient pas bonnes pour sa santé, c’est ce qu’aurait constaté une étude scientifique sur cet insecte. Ces résultats proviennent d’une…

Fausse couche et portable : un risque accru ?

Source : Wi-fi and cellphones increase pregnant women’s risk of a miscarriage by nearly 50%, study reveals Journal : dailymail.co.uk Auteur : Alexandra Thompson Une nouvelle étude révèle que le WIFI et les portables pourraient augmenter le risque de fausses couches de près de 50% – Les champs électromagnétiques et les radiations non ionisantes sont…

Une étude pas si contradictoire…

Source : New Expert Warning: Claims That Cellphones Are Safe ‘Endanger Public Health’ and Are ‘Ludicrous’ L’article scientifique largement médiatisé annonçant que le téléphone portable était sans danger dont l’auteur est le sociologue Simon Chapman, contient un certain nombre d’erreurs et une sélection de données orientées, selon un nouvel article d’environnemental trust Scientist. Dans une…

Rapport sur l’électrosensibilité, chronique d’un résultat annoncé

La loi Abeille promulguée en début d’année avait été très peu entreprenante en ce qui concerne l’intolérance aux ondes, seul l’article 8 stipulait qu’un rapport devait être remis au gouvernement afin de faire un point sur cette pathologie. C’est donc tout naturellement l’ANSES, l’Agence sanitaire française, qui a été saisie du dossier et dont l’expertise…