DAS : Vers la fin de l’illusion ?

Dans le domaine des radiofréquences, plus précisément dans le secteur de la téléphonie mobile, on assiste à un paradoxe, d’un côté, la transparence de la technologie du fait de son essence même et de l’autre, une forme d’obscurantisme dès que l’on s’intéresse un tant soit peu à l’encadrement de son utilisation. Le débit d’absorption spécifique…