Entretien Pr Belpomme n°1

Ce jour fut enfin arrivé, le jour du rendez-vous avec le professeur Belpomme, je ne croyais pas que j’arriverais jusque là …
Dans un premier temps il a fallu se rendre à la clinique Alleray Labroust, ou tout du moins une petite officine de la clinique. J’appréhendais deux choses, Paris, sa circulation et ses antennes, et de deux comment évoquer mon problème au professeur Belpomme. Pour la circulation, c’était fluide et comme je m’étais pris un peu de marge je suis arrivé à 14h30 sans que je sois incommodé par la pollution électromagnétique de Paris.

La commença une attente assez longue d’autant plus que ce que je redoutais arriva, je commençais à avoir des picotements sur la langue ce qui n’était pas bon signe pour la suite. Au bout d’une demi-heure, le professeur fit rentrer une personne, tout en me demandant pour quelle raison j’avais pris rendez-vous. Après une seconde d’hésitation je lui indiqua que j’étais électrosensible.
Il me conseilla de changer de place et de m’éloigner des fenêtres, ce que je fis immédiatement mais cela ne changea rien, j’ai même des irritations au niveau des tibias qui sont apparues (cf symptôme : points rouges dus à la basse fréquence). Après cela re-attente et un moment pendant que j’étais en train de me perdre dans mes pensées une jeune fille m’interpella.

Elle était accompagnée de ses parents dont la mère était elle aussi électrosensible mais a priori encore plus touché que moi puisqu’elle ne supportait plus grand chose et faisait des malaises ce qui ne m’était jamais arrivé. Ils étaient venus de la région de Rennes et on se raconta notre parcours du combattant … 🙂
Son déclencheur a été pour elle une opération chirurgicale où on lui a mis dans le dos un implant en métal, et quelque temps après, elle a commencé a avoir des troubles, des brûlures au niveau des mains et des pieds, d’après ce que j’ai compris ça s’apparentait à du psoriasis, et puis des intolérances à tout ce qui était champs Électrique jusqu’à faire des malaises …

C’est grâce à sa fille qui a contacté l’association robin des toits qui lui a permis de contacter le professeur Belpomme, et d’après son retour d’expérience sur son traitement elle allait mieux (j’espère que ça sera pareil pour moi …) mais ce qui m’a frappé c’est une phrase qu’elle a dite pendant notre conversation, « on ne guérit jamais de ça … », pour une personne qui est en fin de carrière professionnel c’est quelque chose qui peut être gérable, mais pour quelqu’un comme moi qui doit travailler pour vivre comment je vais faire … Ne parlons même pas des enfants qui vont être touchés par ce genre de pathologie.

Le professeur ressortit et fit rentrer ce couple, j’attendis encore trois quarts d’heure avec la jeune fille qui était entre-temps parti payé le stationnement de leur voiture (moi j’ai joué le gros malin je n’ai pas payé, mais bon j’aurais eu une prune de 17€, ça aurait été moins drôle …) et ce fut à mon tour.

La première chose qui interpelle c’est que pour le premier rendez-vous, il faut beaucoup parler de soi, il y a déjà un petit questionnaire sur les antécédents médicaux et puis après on doit décortiquer notre vie, surtout par rapport aux expositions aux champs électromagnétique que l’on a eu.
Ça va de l’exposition aux écrans à tube cathodique, au WIFI, depuis combien de temps on avait un portable, la durée d’utilisation ce genre de chose.
Je ne sais pas si c’est le fait d’être sur Paris mais j’avais les idées confuses, j’avais du mal à me concentrer et à faire cette rétrospective, on y est arrivé finalement et là il y a eu le couperet :

« Vous êtes atteint de SICEM et si vous ne faites pas attention à 40 ans vous aurez Alzheimer »

Sur le coup pas de réaction de ma part, je prends sur moi, il continue à me dire qu’il ne faut plus utiliser de wifi, plus de télé ou d’ordinateur à tube cathodique, plus de portable, enfin tout ce qu’un électrosensible est sensé éviter …
Il commence à remplir les ordonnances, il me demande mes ressources et je lui dis que je suis au RSA et à la CMU. Il me dit qu’il va falloir que je me fasse aider par mes parents pour les diagnostics car ils ne sont pas donnés, il me demande s’il doit faire une lettre pour mes parents dans ce sens, j’acquiesce mais pas pour avoir de l’aide financière, mais plus pour faire prendre conscience à mes parents que ce que je vis n’est pas anodin.
Pendant que je remplissais le chèque pour ses honoraires, il prit des documents que je lui avais apportés (compte rendu de scanner, IRM, lettre de la médecine du travail) pour faire des photocopies.
Le rendez-vous s’achève, il me tend les ordonnances, et je reprends un rendez-vous le 3 novembre, le temps d’avoir les analyses.

Il est 18H, il faut que je retourne chez moi, c’est le bordel, periph bouché, je décide de prendre les petites routes et j’arrive enfin sur les coups de 19H.
Là je fis un compte-rendu à mes parents, mon père met en doute les conclusions du professeur, qu’il est la pour faire du fric, que si je veux, il me paye une consultation chez un magnétiseur, et avec son doigté naturel en lisant la lettre « on t’héberge déjà gratuitement alors il ne faut pas en plus qu’on te file une pension » même s’il s’est repris par la suite en comprenant que c’était juste pour les examens, néanmoins ça fait toujours plaisir à entendre … Je lui dis que j’avais besoin de rien et ensuite pour ma mère j’ai eu comme réponse concernant Alzheimer un truc du genre « bha spa possible » et puis peut être 10 minute plus tard, elle mis à décongelé de la viande dans le micro-onde alors que j’étais juste devant, la vie continue … Mais pour combien de temps …

@+ Jay

ps : J’ai découvert un blog sur les débuts d’un médecin généraliste, assez sympa à lire : jaddo.fr

Publicités

19 réflexions sur “Entretien Pr Belpomme n°1

  1. Merci pour tes informations, instructives. j’hésite encore à prendre RDV avec ce docteur Belpomme… étant en plus loin de paris mais visiblement il n’y a pas bcp de medecins au courant du SICEM.
    Question : tu n’as pas remarqué que l’intensité de tes « malaises » étaient lié aux éruptions solaires ? moi, par hasard j’ai fait le lien et c’est assez sidérant. (j’ai un peu peur de passer pour une allumée en racontant ça, mais tant pis!). A tel point qu’une fois, je me suis sentie mal apres être allée me coucher et que ça allait plutot bien avant, vers minuit, bing, mal aux oreilles, aux dents, à la gorge (serrée) et 2 jours apres, j’apprends qu’une tempete solaire et orage magnétique avaient touché la terre suite à une éruption solaire….

    Autrement, courage dans ta galere, je t’adresse mes ondes positives !
    V.

    • Bonjour Valérie,

      Votre commentaire sur les éruptions solaires m’interpelle. Depuis vendredi dernier, je suis très brutalemant devenue intolérante à mon téléphone portable, wifi, etc..J’ai exactement les mêmes symptômes que vous, mal aux oreilles, aux dents, gorge serrée, migraines, vertiges et quand je prend le téléphone ça devient insupportable.
      Depuis vendredi je le planque dans un tiroir en métal et j’ai débranché mon wifi.
      Comme par hasard : nous sommes depuis jeudi dernier entrés dans une phase intense d’éruption solaire.
      Dites-moi, ça passe quand l’éruption se calme ?

      Je n’ai rien trouvé sur le net sur ce sujet, vous avez des liens à me conseiller ?

      Merci

    • Je suis allée voir Belpomme il y a un mois et j’y retourne dans 15 jours pour le verdict. D’après les analyses, rien de spécial (!) à première vue alors s’il dit que je n’entre pas dans le cadre, c’est que les marqueurs qu’ils recherche ne sont pas suffisants!!! Dimanche, j’ai eu l’impression que le soleil me rendait dingue! Contente de voir que ce n’était pas mon inagination!

    • « mais visiblement il n’y a pas bcp de medecins au courant du SICEM. » et pour cause cela n’existe pas sauf dans l’imagination du Pr Belpomme !

      Personne ne peut prévoir la survenue d’alzheimer !!

  2. Pour les informations, y a pas de quoi, j’ai l’impression que nous faisons les frais d’une technologie mal maîtrisée, tout du moins sur l’impact sanitaire ou connu pour ses effets secondaire mais ignoré par les industrielles (rayer les mentions inutiles) et que la moindre des choses c’est de défricher le terrain pour les générations futurs qui elles aussi vont rencontrer ce genre de problème …
    Pour ce qui est des éruptions solaires, tu me pause une colle car mes symptômes re-apparaissent surtout en fonction de la présence ou non de polluant électromagnétique dans la zone ou je suis et j’ai jusqu’à maintenant jamais fait le lien avec autre chose.
    Mais maintenant que tu le dis je me renseignerais sur ça et je verrais s’il y a une évolution sur mes symptômes.

    Bon courage à toi aussi 😉

    @+ Jérôme

  3. Bonjour,

    étant aussi électro-sensible, j’ai été aussi frappé lorsque vous écrivez « on ne guérit jamais de ça » car ce n’est pas du tout mon avis.

    Concernant mon cas, je suis totalement convaincu que l’intoxication au mercure, due en grande partie à mes amalgames dentaires, est la cause première de mon électro-sensibilité.

    Il est prouvé que la barrière hémato-encéphalique est impliquée dans nos problèmes et le mercure sous forme élémentaire (vapeur de mercure par exemple) traverse la BHE en la dégradant ce qui la rend plus perméable.
    La chaleur, les micro-ondes « pulsées » (Wifi, DECT, etc…) provoquent aussi une plus grande ouverture de cette barrière.

    Lorsque la BHE est ouverte, des substances comme l’albumine peuvent passer dans le cerveau et provoquer des micro-oedèmes cérebraux ainsi qu’une inflammation des méninges.

    http://www.bioelec.ch/cem/sante/bhe.html

    Je pense que pour ceux dont l’électro-sensibilité est due au mercure, la guérison de l’électro-sensibilité ne pourra pas se faire sans une élimination du mercure de l’organisme (chélation) ainsi que la dépose (dans les règles) des amalgames pour permettre à la BHE de se réparer.

    Il existe un forum tenu par des bénévoles qui aide les personnes intoxiquées par les métaux lourds et très souvent électro-sensibles :
    http://www.forum-melodie.fr

    J’espère que ces informations vous seront utiles,
    Bon courage,

    Cédric

    • Bonjour,

      ce que j’ai écris, ce n’est pas moi qui le pense, c’est la personne avec qui j’attendais dans la salle d’attente qui m’a sortie ça textuellement. Après je dois dire que je ne suis pas complètement en accord avec cela (en tout cas je l’espère), vous évoquez les problèmes liés au mercure via les amalgames mais moi je n’en ais jamais eu et pourtant je suis bien malade à cause des ondes. A mon avis ce sont des problèmes qui se cumulent et tant que vous ne résoudrez pas les deux problèmes, l’intoxication aux métaux lourd et l’exposition aux ondes, le mal être sera toujours présent.

      @+ Jay

      • Bonsoir,

        je veux juste préciser qu’on peut parfaitement être intoxiqué par le mercure sans avoir jamais eu d’amalgame car le mercure de la mère passe très facilement dans le fœtus pendant la grossesse (surtout pour le premier enfant).

        Donc un enfant peut être déjà intoxiqué à la naissance si sa mère portait des amalgames et d’autant plus si elle a eu des travaux dentaires pendant la grossesse.

        Bonne soirée,

        Cédric

    • « Lorsque la BHE est ouverte, des substances comme l’albumine peuvent passer dans le cerveau et provoquer des micro-oedèmes cérebraux ainsi qu’une inflammation des méninges. » D’où tires-tu cela?

  4. Vous êtes tous vraiment sérieusement malades. C’est d’un psychiatre dont vous avez besoin. Extrait du témoignage : « Pour la circulation, c’était fluide et comme je m’étais pris un peu de marge je suis arrivé à 14h30 sans que je sois incommodé par la pollution électromagnétique de Paris ».
    Donc tu prends de la marge et hop, plus de pollution électromagnétique
    Putain…

    • Je crois que vous vous méprenez sur mes dires, en aucun j’ai dit qu’il n’y avait pas de pollution électromagnétique mais seulement que ça n’avait eu aucune conséquence du point de vue de mes symptômes à ce moment la, point.

      Pour ce qui est du psy, pensé ce que vous voulez, je vous oblige pas à me lire, si ça ne vous plait pas, passé votre chemin …

      • Bonjour, je suis tout comme vous mais pas encore de pronostic car je vis avec mes enfants, j’ai perdu mon job donc demandeur d’emploi (mais lequel sans ondes ??) j’appréhende de me rendre sur Paris, pourriez-vous me dire combien il faut compter pour tous les examens du professeur Belpomme ?? Merci.

    • Tu ne sais pas ce que c’est tant que tu n’as pas vécu la souffrance et le mal-être que ça engendre (migraines, tête dans un étau…). Si un jour tu es victime d’un mal peu connu je ne te souhaite pas de te retrouver face à un individu comme toi qui te crachera au visage « va voir un psy ». Si tu ne te sens pas concerné par l’électro hyper sensibilité tant mieux pour toi, mais à défaut de nous soutenir abstiens toi de critiquer vulgairement et passe ton chemin si ça ne te parle pas du tout. On n’a vraiment pas besoin de ce genre de commentaire.

    •  » @Malafosse: Quand on est pas capable de comprendre correctement, on s’abstient de commentaire! C’est fluide, donc moins de voitures, donc moins de CEM. La marge n’a rien à voir là-dedans! Putain…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s