Le pourquoi des brulures des electrosensibles

Bonjour à tous,

Aujourd’hui un article sur une découverte que je viens de faire la nuit dernière assez intéressante au sujet de mon état d’électrosensible, qui pourrait faire avancer les choses sur la compréhension de ce phénomène et je pense avoir découvert pourquoi, nous autres déclarons avoir des sortes de brûlures quand nous sommes exposés aux champs électromagnétique. Jusqu’à maintenant les scientifiques indiquaient que les champs électromagnétiques émis par les antennes étaient calibrées au niveau du voltage de tel sorte que l’effet thermique soit annihiler. Alors comment ce phénomène de chaleur peut apparaître sur certaine personne si pour la plus part du monde ça ne fait rien et je viens de le comprendre hier durant la nuit.

Juste à titre indicatif je vous rappel les normes française à ce sujet (deuxième tableau) :

Donc c’était hier, la veille au soir j’avais pris un café (quelle connerie) et je n’ais pas fermé les yeux une bonne partie de la nuit. Je tournais et retournais dans le pieu, j’ai compté les moutons, rien à faire impossible de m’endormir. A cela vous rajoutez les acouphènes et vous avez duo gagnant pour passer une nuit très peu reposante …
Un moment je ne sais plus pour quelle raison je me frictionne les cheveux assez énergiquement et ensuite j’ai passé mes mains sur ma figure et la j’ai ressentis une sensation bizarre. Au début j’ai pensé que je perdait mes cheveux car j’avais la même sensation que lorsqu’on frotte les cheveux contre la peau mais il s’avère que non. Le plus bizarre encore est que cela ne se produisit que sur la partie droite de mon visage, sur le gauche rien. Je recommence et ça fait la même chose et la ça a fait tilt …

Petite parenthèse, je tiens à rappeler que lors de ma sensibilisation aux champs électromagnétique j’avais eu la partie gauche de ma figure « grillé » par les champs électromagnétique situé sur mon lieu de travail et depuis dès que je m’expose un peu trop j’ai des picotements et les fameuses brûlure à ce niveau.Comme pile ou face c’est le même coté de mon visage qui a été touché et ça ce ne ce voit pas mais par contre c’est hypersensible à tous les champs, électricité domestique, wifi, portable, DECT & co …

Donc ce que j’ai découvert en me frottant les cheveux, c’est que j’avais chargé mes mains d’électricité électrostatique, vous savez comme quand on se frotte contre un pull en laine, ça fait des petites décharges, ben la ça faisait pareil, un peu moins fort mais assez pour que je ressente des picotements à la surface de ma peau. Et la je me suis demandé comment ça ce fait que je ressente ces sensations que sur le visage du coté droit et la mon cerveau, d’habitude un peu lent à la détente, à fait la connexion assez rapidement, mon visage coté droit était conducteurs, donc absorbait l’électricité et le coté gauche qui avait été grillé il y a deux ans était devenu amagnétique … Je ne sais pas si c’est une réaction du corps pour se protéger d’une overdose de champs ou une altération de la conductivité de ma peau, dans tous les cas ça revenait à la même chose.

Hypothèse 1 : Soit les parties du corps qui sont exposées offre une plus grande résistance aux champs électromagnétique et il en résulte un échauffement. C’est le même phénomène qui se passe dans un grille pain, un courant électrique est envoyé dans des résistances et elles se mettent à chauffer, dans de moindre proportion dans mon cas sinon j’aurais fait une combustion spontanée depuis longtemps :D.

exemple avec une pièce :

Hypothèse 2 : Les parties du corps n’étant plus protégées par l’évacuation des champs électromagnétique par la peau, les nerfs seraient touchées directement et remonterais l’information au cerveau comme quoi il y a brûlure, alors qu’en réalité ce sont les nerfs qui sont stimulés par les champs électromagnétique.

Dans tous les cas j’ai une explication du pourquoi, il ne reste plus qu’a trouvé le « comment », comment un champs électromagnétique peut modifié la conductivité d’élément biologique et n’étant pas biologiste, je ne pense pas que je pourrais répondre à cette question tant qu’il n’y aura pas un minimum de recherche indépendante sur cette problématique, dans tous les cas les scientifiques qui travaillent pour les télécoms et qui disent que ça pose aucun problème sanitaire, je peut prouver le contraire maintenant et les confronter a leur discours un peu trop rassurant quand à cette technologie.

@+ Jay

Maj 28/02/2014: Hypothèse n°3 sur la question des brûlures ressenties par les électrosensibles, c’est suite à l’intervention sur la page liens de la société EM Nest et le fonctionnement de leurs tissus qui évacue les ondes non pas par une mise à la terre mais par la transformation de l’énergie induite par les ondes en chaleur que ça m’est venu à l’esprit. Dans le cas ou une sur-exposition aux ondes altérerait le mécanisme d’évacuation des ondes du corps, il y a la possibilité que l’évacuation ce fasse par défaut par la transformation en chaleur de l’énergie reçu, ce qui expliquerait que malgré le fait que les normes soient protectrices au niveau de l’effet thermique des ondes, cette sensation de chaleur diffuse ne soit pas directement lié a une exposition à un instant T mais à l’évacuation d’un cumul d’énergie suite à une exposition plus ou moins longue, même modérée.

ps : Une petite explication sur les resistances : lien

Une pensée aux victimes du cinéma à Aurora dans le Colorado, RIP 😥

Publicités

3 réflexions sur “Le pourquoi des brulures des electrosensibles

  1. Bonjour,
    Avez vous fait examiner votre dentition et de sa mosaïque de reconstitution dentaire ?: amalgames, couronnes, composites, implants, dents en zircone, qui génère une augmentation de la spasticité musculaire, une forme de résistance à l’étirement du muscle ou hypertonie. Assortis d’effets galvaniques avec différences de potentiel pouvant atteindre jusqu’à 1500 mV et même davantage?
    JMG

    • Bonjour,

      Pas de problème d’amalgame ou divers autre problème de dent, j’ai une dentition quasi « parfaite » pour un électrosensible, dans le sens ou il n’y a rien de métallique dans ma bouche. Le seul métal qui aurait engendré ça c’est l’aluminium contenu dans la crème Aderma que je mettais afin de limiter la sorte de dermite que j’avais au niveau de visage, mais je pense que ce n’est pas ça car les brûlures ont commencé par les orifices de mes oreilles et non sur le visage directement, et ça fait un moment que je n’en n’ais pas mis car mes problèmes de peau ont quasi disparu depuis que je m’expose peu.

      @+ Jérôme

      • Bonsoir,
        Cette question car mon électrosensibilité est fortement liée aux effets galvaniques: je suis en traitement chez un dentiste spécialiste des EHS depuis 8 mois pour reconstituer une dentition à base d’implants en titane (métal neutre) et prothèses en céramique zircone sans métal. En espérant que je supporte le titane, dont on dit qu’il est bio compatible. Verdict à la fin du traitement.
        Je suis également dans le camp des EHS intolérants aux sans fils…
        Bon courage.
        Cordialement.
        Jean Michel Garnier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s