Double effet kisscool : intoxication aux métaux lourd et aux ondes

Quand on est électrosensible, on navigue souvent en terrain inconnu et aux aléas de nos recherches on tombe souvent sur d’autres problèmes qui sont encore mal connu dont les intoxications aux métaux lourd, d’ailleurs j’ai déjà eu plusieurs commentaires sur ce blog à ce sujet mais comme à ma connaissance ces dernières années je n’avais pas été exposé, je n’y prêta guère attention jusqu’à ce que je tombe sur un twitte de M. Jean michel Garnier qui évoquait le livre « menace sur nos neurones » des auteurs Marie Grosman et Roger Lenglet :


lien alternatif de la vidéo

N’ayant pas grand chose à faire je passa rapidement à la Fnac de la croix Blanche et j’ai eu de la chance, c’était le dernier disponible. Me voila à commencer la lecture de ce livre qui pour la première partie semble assez orienté sur les opinons publiques face aux maladies de type neuro-dégénérative et comme a leurs habitudes les officiels et les scientifiques attribuent ça à un problème de vieillesse qui est rapidement démenti dans ce livre chiffre à l’appui.
Deuxième partie qui ce concentre sur les « maman toxiques » qui contaminent leurs enfants et qui engendres divers symptômes neurologiques sur les nouveaux nés et la ce fut une révélation, en tout cas pour ce qui me concerne, voici le passage qui résume ces symptômes en question :

il peut en résulter des malformations graves telles que l’acéphalisme (absence de cerveau), la microcéphalie (cerveau trop petit), le spina bifida, c’est à dire l’absence partielle ou totale de fermeture du tube neural ( le tissu embryonnaire qui doit se transformer en système nerveux central et périphérique), etc. Mais le plus souvent, les conséquences n’apparaissent que plus tard, dans l’enfance, sous des formes plus subtiles : problèmes psychomoteurs ou déficits cognitifs qu’on ne voit pas toujours immédiatement allant du problème chronique d’attention relativement discret à l’autisme, aux troubles de l’ouïe ou de la vue, à l’hyperactivité … ces atteintes sont de plus en plus fréquentes. (P.37)

Sur tous les troubles mentionnés ci-dessous j’en ai au moins deux, je vais pas vous faire une rétrospective de toute mes années scolaire mais on va dire que mes parents étaient souvent convoqués par les professeurs de primaire pour des problèmes d’attention, enfin à l’époque on disait que j’avais la tête dans la lune. Même encore maintenant il m’arrive d’avoir des « pertes de consciences » un peu comme si je rêvais mais qu’en même temps j’étais éveillé. J’avais en plus, à l’époque beaucoup de difficulté a appréhendé les cours, j’étais lent dans tous ce que je faisais, et je me souviens encore les longues matinées le samedi avec mon père afin de faire les devoirs, c’était un vrai supplice. De plus j’avais un oeil qui était complètement amoindrit par rapport à l’autre, j’ai dû faire de la rééducation, j’ai mis un cache sur mes lunettes sur un de mes yeux afin que l’autre se renforce.
Etant donné que les gens sont toujours assez sceptique sur les informations venant de personne ce disant malade des ondes, j’ai ressortis mes carnets de correspondance de primaire, au moins on pourra pas dire que je suis un affabulateur. Vous trouverez les savoureux commentaires de mes enseignants qui faisaient plaisir à mes parents et qui plus est augmentaient l’acharnement de ceux-ci à me voir réussir. Je vous raconte pas les moments joyeux que j’ai eu à l’époque …

Après avoir compris ça, je suis un peu dégoûté, parce que en plus d’avoir subis les effets nocif des ondes, il est possible que j’ai été intoxiqué aux métaux lourd et que si ça trouve l’un va pas sans l’autre. Peut être que si je n’avais pas été intoxiqué je n’aurais pas été électrosensible et tous ça pourquoi ? Juste pour qu’une minorité ce fasse du fric. Notre société actuelle est à gerbé et la plus part des gens ne s’en rendent même pas compte, seulement quand ils sont confronté comme moi à la maladie.

Sur ces mots d’amertumes, je vous dit à bientôt.

@+ Jay

Maj 29/02/2016 : Au final, j’ai pense que la piste de l’intoxication n’est pas forcément la bonne, je priorise plus une cause endogène comme une prédisposition génétique qui semble plus logique.

Publicités

2 réflexions sur “Double effet kisscool : intoxication aux métaux lourd et aux ondes

  1. Salut Valérie,

    Moi c’est pas tant une réaction allergique aux métaux c’est plus une intoxication qui a engendré des problèmes neurologique et qui pourrait peut être la cause (avec les ondes) de mon électrosensibilité ou du moins un paramètre aggravant . La seule allergie que j’ai, c’est le soleil, si je m’expose trop j’ai des plaque rouge sur le corps et ça me gratte.

    @+ Jérôme

  2. Salut !
    juste pour te confirmer le lien entre allergie aux métaux lourds et EHS; j’en fait partie ! Allergique aux métaux depuis l’age de 18 ans (bonjour les boutons de jean sur le nombril…, sans parler des attaches de chaussures ou ceintures) bref, la totale ! mais autant c’est facile de se protéger des métaux, autant c’est quasi impossible pour les ondes…
    à bientot
    cdt
    valerie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s