Maladies des ondes : L’amalgame des stresses

Quand on parle d’électrosensibilité, un leitmotiv revient assez souvent : c’est dans la tête. Encore dernièrement, j’ai pu confirmer la chose quand je suis intervenu sur le forum de jeuxvideo.com pour répondre à un topic concernant le moyen de jouer sans ondes sur PS4, assez rapidement un intervenant est venu trollé avec ce même argument. Le problème, c’est que la science considère qu’il n’y a aucune corrélation entre la maladie et les ondes, elle confirme donc cet aspect psychologique, mais est-ce qu’un stress psychologique ne pourrait pas en cacher un autre : le stress physiologique.

cestlestress

Le dernier documentaire diffusé par ARTE m’a un peu ouvert les yeux sur les problèmes liés à l’objectivation de l’électrosensibilité. En effet, dans une des séquences, on voit la psychiatre Heidi Danker-Hopfe mettre des antennes-relais près de villages et les activer par intermittence. Elle va conclure que c’est en partie ceux qui sont concernés par la question des antennes qui vont avoir un sommeil affecté par la présence de l’antenne malgré le fait qu’elle soit éteinte. La conclusion de la scientifique est donc que les ondes n’ont rien à voir avec ces problèmes de sommeil et que c’est un aspect psychologique qui engendre ces problèmes. Son expérience étant à court terme, l’effet psychologique est tout à fait logique, mais si d’aventure les ondes avaient le même effet mais sur le long terme, comment faire la différence entre ce qui ressort du psychologique, du physiologique ?

C’est bien La question qui se pose quand on devient malade et que l’on se rend compte que ce sont les ondes qui sont à l’origine de vos problèmes de santé. Généralement avant cette prise de conscience, si vous allez voir un généraliste pour certaines maladies chroniques, il vous diagnostiquera généralement un stress ou au mieux vous dira que c’est idiopathique, c’est-à-dire qu’il n’en connaît pas l’origine. C’est ce qui m’est arrivé pour mes problèmes de peau, à chaque fois le stress était avancé alors que personnellement, je ne voyais pas le rapport. Le problème, c’est que maintenant que je connais les causes, est-ce que le fait de voir des émetteurs ne pourrait-il pas avoir une incidence sur ce symptôme, voir engendrer d’autres symptômes ?

Personnellement, maîtrisant à peu près mon exposition et connaissant les différents équipements qui émettent des ondes, la question ne se pose pas trop mais en revanche le problème prend tout son sens quand on s’intéresse à la recherche concernant la maladie et sur les méthodologies à mettre en place pour faire un diagnostic fiable. D’ailleurs, l’expérience de Heidi Danker-Hopfe met bien en exergue cette question, elle ne valide que l’impact psychologique mais en aucun cas elle ne disculpe les ondes sur le long terme. Il en va de même pour les expériences en double-aveugle en ce qui concerne l’électrosensibilité, dès que le sujet voit un émetteur, on peut considérer que l’expérience est biaisée puisque susceptible d’engendrer un stress psychologique à court terme ce qui donnera des résultats possiblement faussés.

C’est là où ceux qui font du business dans ce domaine et les communicants qui les représentent ont trouvé la faille. Puisqu’il est impossible de différencier un symptôme qui peut avoir plusieurs causes à la fois, on prend donc la causalité qui nous arrange et en l’occurrence, le stress psychologique, ce qui a l’avantage de dédouaner la technologie du sans-fil. Donc pour ces gens-là, les électrosensibles sont atteints de l’effet nocebo, la vue des émetteurs nous rendrait malade, ce qui n’est pas forcément faux mais oublient de dire que ça pourrait découler au final d’un stress physiologique qui lui est bien relié aux ondes et qui entraîne l’effet psychologique susmentionné. Couplé ça avec la création du doute via des études dont l’interprétation est en faveur de l’innocuité des ondes pour parasiter la recherche, voire même dernièrement interpréter les résultats de telle façon que les ondes pourraient être bénéfiques pour la santé, et on a tous les atouts pour sanctuariser cette technologie.

La seule solution serait de trouver des paramètres physiologiques afin de déterminer l’effet des ondes dans un premier temps sur les personnes qui se disent électrosensibles, ce qui pourrait aboutir à une sorte de grille de lecture de la maladie (génétique/physiologique) et permettrait à terme d’étendre des tests a une population qui subit l’exposition des ondes, mais ne déclare qu’un nombre limité de symptômes et ça pourrait ainsi peut-être limiter la casse pour ceux qui seraient susceptibles de déclarer des symptômes plus handicapants. Pour l’instant, il n’existe que la consultation du Professeur Belpomme à la Clinic Alleray-Labroust mais qui n’a pas encore publié ses résultats dans une revue scientifique et donc ça ne permet pas de reproduire ses travaux et ainsi de valider ou pas ses théories. Au final, les malades n’ayant pas de solution à long terme, doivent prendre leur mal en patience, personnellement ça va faire 5 ans et je commence à trouver le temps long …

@+ Jay

Publicités

4 réflexions sur “Maladies des ondes : L’amalgame des stresses

  1. C’est rigolo de voir le topic de JVC ou je suis passé moi aussi dans un de vos article ^^

    D’ailleurs j’avais entendu sur JVC, mais sur un autre topic, quelqu’un dire que tout cela était psychologique et sortir pour argument le coup de l’antenne. C’est intéressant de le voir réaparaitre dans l’article.

    • Ce n’est pas un fait exprès 😀 , c’est juste que c’était la dernière fois que quelqu’un avait encore mentionné que l’électrosensibilité était un problème psy …

      si t’as le lien pour le coup des antennes, je suis preneur 😉

  2. Merci pour le lien 😉

    Je sais pas pourquoi mais JVC c’est pas là où je m’amuserais à poster des questions sur l’expo. aux ondes, surtout qu’il y a peu de chance d’avoir une réponse ^^

    Maj : Après réflexion il est toujours important d’en parler même en territoire hostile 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s