Électrosensibilité et Média, arrêtons de passer pour des ahuris

Crédit photo : flickr.com B. Rosen

Crédit photo : flickr.com B. Rosen

Article dans la continuité de l’information sur le premier électrosensible qui a obtenu une aide de la MDPH pour pouvoir acheter des équipements pour se protéger des ondes. Autant cette nouvelle est très encourageante pour la reconnaissance de notre statut de malade, autant le traitement par certains médias me révulse au plus haut point tout en sachant que c’est en accord avec la personne intolérante aux ondes. Ce spectacle de foire organisé notamment par le service public dans le cadre de l’émission Allodocteurs.fr et encouragé dans certains cas par des associations qui n’ont pas bien compris que notre image « de marque » était déplorable et qu’ils en rajoutaient une couche, ce qui participe en partie à notre dénigrement et au rejet par la société de notre pathologie.

Le reportage de France 5 fait la présentation de Jonhatan qui est devenu électrosensible suite à une exposition sur son lieu de travail et a obtenu une aide de la MDPH. Il va montrer aux téléspectateurs ses contraintes de vie et les différents moyens qu’il a mis en place pour se protéger des ondes notamment avec un blindage de fortune de son habitat avec des couvertures de survie, des « protections » personnelles telles qu’un bonnet anti-ondes et du tissu anti-ondes pour se protéger dans les lieux publics. C’est cela qui me pose problème puisque dès le début on le voit se balader avec un rideau sur la tête tel un Belphégor parcourir les rayons d’un supermarché, comment voulez-vous qu’on nous prenne au sérieux avec ce genre d’image surtout que comme je le démontre dans la vidéo ci-dessous, c’est loin d’être des plus efficace et pourtant cette image d’électrosensible camouflé dans du tissu est souvent reprise par les médias.


lien alternatif de la vidéo

La fin du reportage ne sert ni plus ni moins à achever médiatiquement Jonathan et à travers lui la pathologie en elle-même, en faisant appel à une personnalité très connue dans le domaine des ondes pour ses positions assez arrêtées, le Pr Aurengo. Pris tel quel, comparé les dires d’un mec qui se balade avec un rideau sur la tête dans les magasins et un professeur responsable d’un service hospitalier, il n’y a pas photo sur lequel des deux sera prix au sérieux même si le professeur Belpomme était censé contre-balancé l’avis de ce scientifique. Ce professeur va donc faire son petit speech, l’électrosensibilité c’est psychosomatique, il n’y a aucune relation entre l’exposition aux ondes et la maladie en elle-même, et voilà comment Jonathan viens d’être trucidé médiatiquement ce qui va permettre à la ménagère de moins 50 ans de dormir tranquille prêt de sa borne WIFI et de son téléphone portable.

C’est un peu vite oublié que ce Professeur est loin d’être neutre sur le sujet, il appartient à l’Académie française de Médecine qui a toujours pris des positions en faveur de l’innocuité des ondes, à la limite ça ne pose pas trop de problème, le seul hic, c’est que ce Professeur a appartenu aussi au comité scientifique de Bouygues Télécoms et à l’AFOM (Association française des opérateurs mobiles), même si c’est à titre gratuit, il n’empêche qu’on peut commencer à ce poser des questions sur sa neutralité. Mais ce n’est pas tout, il a été aussi au conseil d’administration d’EDF pour l’état et là, on peut se demander s’il n’y a pas un relent de conflit d’intérêts. À la limite si ça avait été BFMTV j’aurais compris ce traitement médiatique mais là, c’est France 5 , une chaîne publique qui sous une fausse apparence de neutralité en ne précisant pas ces faits dans le reportage directement mais seulement en annonçant que les déclarations d’intérêt étaient à disposition sur leur site internet, ont orienté le traitement du délicat sujet de l’électrosensibilité.

@+ Jay


lien alternatif de la vidéo

Petite illustration des moqueries que peuvent engendrer certains comportements d’électrosensibles qui nous décrédibilisent, merci à Martin de m’avoir prévenu que Touche Pas à Mon Poste avait traité le sujet avec « sérieux » …


lien alternatif de la vidéo

Publicités

3 réflexions sur “Électrosensibilité et Média, arrêtons de passer pour des ahuris

  1. L’expérience que tu as réalisé avec le tissus écran anti-onde a été réalisée soit au dessus d’une pièce équipée d’un dispositif sans fil soit avec un émetteur sur toi. Avant de te recouvrir on voit les pulses du dispositif puis une amplification lorsque le dispositif est isolé. Lors d’une baisse ou perte de signal la plupart des dispositifs augmente la puissance d’émission pour tenter de rester connecter, c’est ce qu’on observe. Donc pour que l’expérience fonctionne vérifie que ton voisinage te permet ce type d’expérience, vérifie ta caméra, ta lampe de poche, ton portable… En tout cas identifie toutes les sources d’exposition et tes résultats seront différents.

    Les écrans anti-ondes sont aussi des réflecteurs qui, en général, de part leurs matériaux n’atténuent que peu les rayons réfléchis. Il est donc impératif de positionner l’écran entre soi et la source. Si tu es du même coté que la source alors non seulement tu reçois les rayons incidents mais en plus tu reçois les rayons réfléchis. Donc une personne qui ne ressent pas (ou ne peut pas mesurer) les ondes n’a pas à porter ce type d’équipement. Bien utilisé le tissus écran est un outil qui fait la différence entre une sortie dont on revient malade pour plusieurs jours et une sortie sans conséquences.

    Tu as de la chance d’avoir une électrosensibilité modérée, en ce qui me concerne je ne peux pas me permettre de me priver d’une protection intégrale pour faire mes courses. Mesure à l’appui sous le tissu j’ai des dizaines de milli-volt/m pour plusieurs volts/m de l’autre coté du tissus. Alors photogénique ou pas me recouvrir d’un tissus anti-onde pour faire mes courses c’est le seul moyen que j’ai trouvé pour garder une autonomie relative. Avec ma sensibilité c’est soit des protections en permanence soit vivre dans une grotte (encore plus) coupé du monde.

    • Désolé de vous décevoir mais je n’étais pas en possession d’un portable ni même d’une borne wifi allumée dans la pièce ou j’ai réalisé l’expérience avec le tissu anti-onde, plusieurs paramètres peuvent rentrer en compte notamment au niveau des longueurs d’ondes prise en compte par l’analyseur. En ce qui concerne la « protection » de ce tissu, certes il vous soulage puisque vous n’êtes plus probablement traversé par un rayonnement qui affecte votre état de santé mais il n’en reste pas moins que ces dispositifs sont prévus pour être relié à la terre et dans le cadre de votre utilisation, c’est vous qui servez de terre et je ne suis pas sur que ça soit anodin à long terme surtout si comme vous le dites vous êtes assez sensibles. Personnellement je me considère pas avoir de la chance d’avoir une électrosensibilité modérée sachant que ça ne me permet pas de vivre comme je le voudrais, d’ailleurs un peu comme vous d’après ce que je comprend, dès que ça deviens handicapant il n’y a rien d’enviable.

      • Merci Jay 91. Nous verrons si la COP21 fera un effort pour reconnaître ce fléau !!!!! Nous devenons de plus en plus conscient de la nuisance des ondes sur notre mode de vie et les conséquences sur la nature et sur les hommes. Peut-on encore espérer ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s