Smart-meter, vous n’en voulez pas, vous en aurez quand même

La loi relative à la transition énergétique est en cours de deuxième lecture à l’Assemblée nationale depuis le 19 mai, elle pose notamment les bases pour la mise en place des nouveaux compteurs connectés Linky au sein des foyers français. Ces compteurs suscitent des questionnements notamment en ce qui concerne les données personnelles mais aussi du point de vu de la santé, spécialement pour ceux qui souffrent d’électrosensibilité, mais le gouvernement n’a pas l’air de s’en soucier …

suez_compteur_eau_intelligent

La question des données personnelles, même si pour le commun des mortels ne semble pas importante, est pourtant cruciale afin de se préserver des sociétés privées qui exploitent ou les vendent à des sociétés tierces dans le cadre d’action commerciale ou encore d’un état un peu trop regardant quant à vos activités, même si ça ne concerne que les données de consommation d’énergie, elles peuvent en dire long sur vos habitudes et pourraient très bien servir à faire du profilage. Et avec les compteurs connectés, les données personnelles qui vont être générées et collectées seront assez énormes et on pourra dire à un instant T qu’elles étaient vos consommations que ça soit en électricité, en eau et même en ce qui concerne le gaz.

Afin d’éviter les possibles dérives, Laurence Abeille va déposer l’amendement 822 qui porte sur l’alinéa 7 de l’article 7 Bis du projet de loi et souhaite que les données personnelles en aval du compteur ne soient transmises au fournisseur uniquement avec l’accord du consommateur. Cet amendement va être adopté ce qui a pour conséquence que seul ERDF dans le cas de Linky aurait accès aux données en temps réel si le fournisseur d’énergie n’aurait pas le consentement de leurs clients. Il est fort à parier que dans les contrats de ces fournisseurs, il y aura une petite ligne parmi le jargon juridique qui donnera le dit consentement …

« Dans le cadre de l’article L. 337-3-1, ils garantissent aux fournisseurs la possibilité d’accéder aux données de comptage de consommation, en aval du compteur et en temps réel, sous réserve de l’accord du consommateur.

transition_energetique_2736_amdt_822

Outre la question des données personnelles, ces compteurs posent aussi des questions concernant la santé et les canaux de communication utilisés que sont les radiofréquences et le CPL qui émettent tous deux des champs électromagnétiques. Et a priori, ça n’a pas l’air de chagriner grand monde, en plus du fait que l’hémicycle est aux trois quarts vide, les députés et le gouvernement présents ont rejeté un amendement sur la possibilité de refuser ces compteurs sachant que l’infrastructure électrique appartient à ERDF pour Linky et donc vous n’aurez pas votre mot à dire même si cette innovation va faire rayonner toute votre installation électrique …

C’est dans le cadre de l’amendement 823 déposé encore une fois pas la Député Laurence Abeille et défendu par la Député écologique Barbara Pompilli, que devait se préciser l’opposition à l’installation des compteurs connectés. Cet amendement n’aura pas la même fin heureuse que le précédent et l’argumentation du gouvernement reposera sur un rapport du CRIIREM qui indiquerait que l’exposition ne poserait pas de problème de santé. Seulement voilà, les personnes qui ont déclaré une intolérance aux ondes et donc pour lesquelles les normes actuelles ne sont pas adaptées, risque d’être contraint à vivre dans des conditions encore plus précaires car il est possible qu’ils ne supportent plus leurs logements …

Préconisations du CRIIREM :

-Les lieux proches des systèmes CPL et des compteurs télérelevés sont exposés à des champs électromagnétiques faibles. Une distance de prévention de 2 mètres sera recommandée pour des expositions non impactantes dans les lieux de vie.

-Les lieux proches des concentrateurs sont exposés à des champs électromagnétiques plus élevés. Une distance de prévention de 5 mètres sera recommandée pour des expositions non impactantes dans les lieux de vie. De plus, ces installations doivent être sécurisées et doivent présenter des pictogrammes de danger et d’interdiction sur la signalétique spécifique aux ondes électromagnétiques pour la Sécurité et la Santé (Directive Européenne 92 -58 et arrêté du 04/11/1993) Source.

transition_energetique_2736_amdt_823

Projet de loi : Transition énergétique et croissance verte

@+ Jay

Ps : A priori Paris ne sera toujours pas concerné par l’installation des 3 millions de Linky, en tout cas je n’ai pas eu de réponse du Député Denis Baupin, on pourrait se demander à quelle égalité fait référence la devise de la France …

tweet_baupin_linky_voeux_paris

Vidéos des discutions de l’article 7 :

Lien alternatif de la vidéo

Publicités

4 réflexions sur “Smart-meter, vous n’en voulez pas, vous en aurez quand même

  1. Salut,
    Ils sont en train d’implanter massivement les compteurs comme ce qui a été fait au Québec avec Hydro-Quebec. En Ontario, ils ont retires un type de compteur suite a plusieurs problèmes d’incendie. Au Québec, quand il y a un incendie, HQ retire son compteur avant l’enquête. 😀
    Le président H-Q et le responsable de ce déploiement ont par la suite démissionné. Rien dans les media de masse pour les vrai raisons mais je pense que c’est du a la mobilisation hostile d’organisme et le volume des refus qui ont dépassé le seuil du 1%.
    Ce matin, un technicien a encore essaye de m’installer un compteur pollueur ou un digital non communiquant (avec nouveau contrat et frais pour la relève des chiffres). Selon lui je n’ai pas le choix 😀 mais je lui ai dit que je gardais mon compteur classique a roulette. Ce mensonge doit marcher dans la grande majorité des cas. Ils ont envoyé une lettre qui dissimule cette dernière option sans réellement mentir. On induit en erreur les gens sans vraiment leur mentir.

    • Hello,

      En France on est en pleine installation de ces compteurs que ça soit eau, électricité et même le gaz, mais un lobby citoyen est en train de ce constituer pour pouvoir au minimum s’opposer à l’installation de ces compteurs. Le loi va pas passer cette semaine normalement et on verra bien si ça porte ses fruits.

      En ce qui concerne Hydro-Quebec, j’étais au courant de ces incendies provenant des compteurs intelligents, mais par contre je ne savais pas que le président avait démissionné. Vous en êtes où au Quebec, les installations ne sont donc pas bloqué suite à ces problèmes ?

      Cdt,

      Jérôme

  2. Non, non ils continuent de les installer mais grâce aux organismes il y a des frais moindres pour avoir un compteur digital non communiquant. C’est le peau de terre contre le pot de fer.
    https://refusonslescompteurs.wordpress.com/

    Je pense qu’ils ont complété l’installation au Québec a 1 ou 2% prés.
    Les gens sont massivement ignorants ou cons au choix.
    Pour l’ignorance, les media de masse donnent une information biaisée a l’avantage H-Q.
    Ça serait comique si je n’étais pas persuade des conséquences sanitaires a moyen – long terme de tout cela.

  3. Hello,

    Au moins vous avez le choix au Quebec, en France il y a de grande chance que ça soit imposé d’office et pas moyen de les virer à moins de se passer de l’électricité du fournisseur d’énergie, et au choix de se servir de panneaux photovoltaïques ou de générateur ou enfin de vivre à l’ancienne …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s