Le ministère de l’Écologie à votre écoute

Crédit photo : Pline - CC By-SA 3.0

Crédit photo : Pline – CC By-SA 3.0

Dans le cadre du mouvement citoyen qui s’est organisé lors des débats sur le vote de la loi relative à la transition énergétique, je m’étais permis d’envoyer un petit courrier à la ministre de l’Écologie, Mme Ségolène Royal, en vue de la sensibiliser aux problématiques que pose le déploiement des compteurs connectés (un peu naïf, je sais… 😐 ), spécialement vis-à-vis des personnes qui sont intolérantes aux ondes.

Sachant que la question des ondes électromagnétiques était pliée, j’avais un peu investigué sur les différents intervenants dans la mise en place de ces compteurs et je m’étais aperçu qu’il y avait un soupçon de conflit d’intérêts lors de la validation de ce dossier par le Comité de Régulation de l’Énergie (CRE).

En effet, le régulateur s’est basé sur deux rapports produits par la société de conseil Capgémini Consulting, qui elle-même appartient à la maison mère Capgémini et qui vend de la prestation de services pour ERDF mais aussi directement pour Linky. Dans cette situation, comment ne pas avoir des doutes sur l’impartialité de cet acteur surtout que le rapport de l’ADEME était assez timoré sur l’avantage qu’allait en tirer le consommateur.

Du coup, au lieu de prendre la lettre-type mis à disposition par certains, j’ai fait un courrier personnalisé et quelle ne fut pas ma surprise de recevoir au début du mois de janvier un retour du Ministère. Mais j’allais vite déchanter car il n’était même pas nominatif et ça ressemblait plus à un tract d’ERDF qu’autre chose…

Dès le départ, ça commence fort, Linky serait un élément crucial en matière d’efficacité énergétique et d’intégration des énergies renouvelables. Au niveau efficacité, il est fort probable que l’infrastructure du smart-grid (concentrateur+transmission de données) et que le compteur connecté en lui même soit plus énergivore que les anciens, les économies liées aux compteurs non actifs compenseront-ils cette surconsommation ?

Pour ce qui est des renouvelables, l’Allemagne est l’un des pays où le renouvelable est le plus utilisé, il représentait 25.8% de la production électrique en 2014, et n’a pas considéré comme opportun de mettre à jour ses compteurs, d’autant plus que le rapport d’Enrst and Young indiquait que les économies ne seraient pas nécessairement au rendez-vous.

Ensuite, ça serait à cause d’une directive de l’Union Européenne de 2009 qui imposerait aux États-Membres de devoir équiper au moins 80% des foyers en compteurs intelligents en 2020. Sauf si, à l’issue d’une évaluation économique, l’État prouve que le déploiement n’est pas bénéfique. C’est là où le conflit d’intérêts prend tout son sens puisque ces deux rapports économiques pourraient être litigieux, d’ailleurs le dernier en date n’a même pas été communiqué.

Là où ça devient curieux, c’est quand il est mentionné que « Linky est un équipement électrique basse puissance, dont le rayonnement est équivalent à celui d’un compteur bleu électronique. Il n’émet pas de radiofréquences » au sujet de la question des ondes. Maintenant je vous enjoins à regarder la vidéo de la commission qui s’est déroulée à l’Assemblée nationale le 02/02/2016 et d’écouter la réponse du président du directoire d’ERDF (1:15:47) et de commencer à être légèrement circonspect…

Par la suite, on comprend un peu mieux pourquoi on parle de la baisse, mais pas de l’augmentation probable de certains contrats liée à la sensibilité du compteur par rapport à la consommation réelle, ces compteurs qui devaient vous faire des économies à la base, mais qui au final pourront vous imposer la souscription d’un forfait plus cher. La différence de prix sera gratuite la première année, mais belle et bien payante l’année suivante.

Enfin, en ce qui concerne les données personnelles, « Linky ne permet pas de suivre de manière détaillée les activités des occupants d’une habitation », ce que contredit un membre du CRE qui indique qu’il sera possible de déterminer les appareils en fonctionnement d’ici 4 à 5 ans. Concernant l’acceptation de la mise à disposition des données de comptage à des tiers, attention à l’opt-out, ces cases pré-cochées qu’il est facile d’oublier…

Finalement, ce projet devrait coûter 5 milliards (Le coût initial de l’EPR, c’était quoi déjà 😕 ), la seule question est de savoir qui va le payer, est-ce vraiment les économies de gestion qui vont le compenser ou ça sera les consommateurs de façons plus ou moins détournées avec des frais cachés ou encore via l’augmentation du TURPE. Pour l’instant, nous n’avons que les certitudes d’un ministère qui semble « bien inspiré » et des rapports dont on peut douter de la neutralité.

@+ Jay

Publicités

5 réflexions sur “Le ministère de l’Écologie à votre écoute

  1. Décidément, yé t’adooorrre Jay et encore merci pour ce billet ! Moi non plus, je n’ai pas chômé, ainsi que l’indique l’accord de Stéphane LHOMME (refus.linky.gazpar.free.fr/) à mon invitation ci-dessous :

    « Je souhaite vous inviter à participer à un prochain film/débat sur les méfaits des compteurs nouvelle génération d’Erdf, à Foix.
    Nous utiliserons Skype sur grand écran afin que vous puissiez ainsi communiquer à distance avec notre collectif « Touche pas à mon compteur 09″, et le public. Y seront, évidemment, invités tous les membres de l’Association des Maires d’Ariège.

    Par ailleurs, je mène personnellement un projet de recours collectif à l’encontre d’Erdf/EDF, de la France et de l’U.E, co-responsables de l’invasion imposée de ces funestes gadgets de la pseudo HT.

    Je viens également de lancer la pétition: Justice pour la Terre et pour l’Amitié entre les Peuples, que je remettrai à Prisca d’Endecocide… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s