A la recherche d’un logement … Part I

… enfin juste d’un bout de terrain ou je pourrais enfin pouvoir vivre normalement et que mon état se stabilise car jusqu’à maintenant il s’est toujours dégradé même si c’est de façon homéopathique. Donc me voila à la recherche sur les différents site de vente sur internet d’un terrain pas trop cher et en bonus avec un chalet ou un mobile home pour pouvoir m’abriter. Je finis par trouver quelque chose qui me semblais correct même si un peu cher dans le village de Concoret en Bretagne (enfin il va s’avérer que c’était clairement sur-coté).


Une petite vérification sur cartoradio.fr :

Pas d’antenne dans les environs immédiat, ça s’annonçait pas trop mal 🙂

Prise de contact avec l’agence immobilière, prise de coordonnées et rendez-vous pour visiter ce que j’espère mon futur lieu d’habitation. Le rendez-vous est donné le lendemain sur la place de l’église à Concoret.

Donc hier, je me met en chemin pour cette petite bourgade de Bretagne, qui est à 3h30 de chez mes parents. Le trajet fut long et assez monotone et comme d’hab j’ai fait le moins d’arrêt possible pour éviter toujours les mêmes désagrément des antennes relais …
Arrivé sur place, je découvre ce village, dont les habitants n’ont plus l’aire très jeune et une église qui n’a plus trop l’aire d’être entretenue, de nombreux vitraux sont cassés, ça explique pourquoi l’église catholique héberge sur leurs biens des antennes afin de pouvoir les rénover malgré la défection des fidèles quelle connaît ces derniers temps.

Coût de fil de l’agence pour m’avertir que l’agent immobilier qui devait me faire la visite aurait 15 minutes de retard, j’en profite pour relire des documents que j’avais édité afin de préparer ma visite (les études de terrain, accès à l’eau courante etc …). L’agent arrive après 20 minutes de retard finalement, et il me demande de le suivre jusqu’au lieu du bien.

Après avoir fait le tour de l’église et traversé la ville, on arrive sur un chemin qui n’est plus entretenue et dont la végétation à finalement repris sa place. Le bruit de la végétation contre le bas de caisse de la voiture fait un bruit assez inquiétant, étant donnez que j’ai pas un 4X4 ça frotte beaucoup, heureusement que ça n’a pas duré trop longtemps, une 50 aine de mètre. La voiture de l’agent immobilier s’arrêta devant un portail en férail rouillé, première impression, ça donne pas trop envie, mais peut être que l’intérieur sera mieux.

Après m’être extirpé de la voiture et frayé mon chemin jusqu’à la voiture de l’agent immobilier, je le salua et il commença à présenter le terrain et son historique. C’est un terrain boisé d’un peu plus 3000m2 contenait plusieurs dépendances assez vétuste excepté pour un petit chalet en bois qui lui etait dans un état correct. Ce terrain appartenait à une vieille dame qui est en maison de retraite qui avait voulu le vendre il y a quelques années mais elle était en instance de divorce à l’époque et d’après mon guide, son marri avait voulu lui mettre des battons dans les roues et avait bloqué la vente. Après avoir régularisé le divorce elle avait remis sur le marché ce bien mais étant donné que la propriétaire était grabataire, il n’avait pas été entretenu depuis longtemps. La végétation devait faire 1m à 1m50 de hauteur, j’avais l’impression d’être dans la jungle tellement c’était compliqué de se déplacer.

On commença par visiter le petit chalet qui s’avéra en très bon état par rapport au reste, le bois était sec et n’avait pas pourri. Il y avait quelques trace de mousse sur le toit mais sans plus :



on passa ensuite à une caravane en piteuse état, elle était complètement délabrée, le toit n’était plus étanche et il y avait dû avoir un dégât des eaux car le plafond s’était effondré , seul le petit abris à en façade était dans un état acceptable, le reste était bon pour la casse ou la déchetterie.

On continua la visite dans cette jungle pour allez jusqu’à un petit cabanon en taule, rien d’exceptionnel, on passa au puits dont la pompe était hors d’usage et l’ancienne propriétaire n’avait pas fait d’analyse mais vu que le terrain était attenant a des champs cultivés, il devait y avoir pas mal de nitrate, voir des pesticides donc impropre à la consommation … On fini la visite jusqu’au compteur d’eau qui était à l’autre bout du terrain et il fallu traverser encore cette végétation qui n’était pas accueillante :



On est revenu sur nos pas au niveau de la cabane en bois et la on a discuté rapidement au sujet du prix, il m’indiqua que normalement il y avait moyen de négocier sans problème et que la vente avait été un peu poussé par la fille parce que la maison de retraite ne devait pas être gratuite.

A la fin de la visite je finis par sortir mon TES593 pour analyser le niveau de pollution des champs électromagnétique dans la zone et il s’avéra que pour un coin perdu, les résultats étaient surprenant, ça variait entre 8 volt/mètre et 16 volt/mètre, ce qui ne m’étonna pas plus que ça car j’avais des picotements au niveau de ma langue qui étaient apparus lors de la visite. L’agent immobilier me demanda ce que je faisais avec mon drôle d’engin, je lui ais juste dit que je mesurais la pollution électromagnétique sans plus de détail.

Vu sa tête en partant il à vite compris que ça m’intéressais pas trop, un peu trop délabré ce qui implique pas mal de boulot, encore que ça c’était gérable, par contre le niveau de pollution électromagnétique était clairement trop élevé.

Un peu déçu de cette visite, je signa le bon de visite et je repris la route vers la région parisienne, cette visite non concluante me fait un peu douté quand à la suite de ma vie d’électrosensible, si même dans un coin perdu je ne peut pas y vivre comment je vais faire pour la suite ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s