Une protection anti-ondes à double tranchant

mobile-phone-281917_1920

Le business de l’anti-onde reste encore un marché de niche et on ne peut que constater que dans ce domaine le pire côtoie le meilleur, entre les patchs sur les téléphones sensés vous protéger des ondes ou encore les vêtements faits de tissu contenant des fibres métalliques qui protégeraient de l’exposition ambiante aux radiofréquences, sans parler des peintures et autres papiers peints. L’ANSES avait dans son dernier rapport fait un constat que la plupart de ces patchs ou encore des coques de protection avaient aucun effet sur la réduction de l’exposition des téléphones portables ou s’ils en avaient, c’était au détriment de la réception.

D’ailleurs le magasine que choisir, dans un article d’Erwan Seznec, avait estimé qu’il n’était pas nécessaire d’investir dans ce genre de produit mais son argumentation est tellement calamiteuse qu’on pourrait se demander si ce n’est pas une tribune pour dédouaner les effets des ondes issues de la téléphonie mobile plus que pour informer ses lecteurs sur les dispositifs ayant une réelle efficacité. On retrouve les mêmes arguments caricaturaux sur les « hallucinations collectives » provoquées par des antennes non alimentées ou encore la non-corrélation des symptômes des électrosensibles et des ondes avec comme toujours la même méta-analyse sur des études en double-aveugle qui est mise en avant.

Malgré le scepticisme ambiant sur la nécessité de se protéger des ondes, des acteurs sérieux commencent à investir ce marché comme avec le CNRS qui a contribué à la réalisation d’une house pour téléphone portable qui réduirait l’exposition aux radiofréquences de plus de 90% lors de l’utilisation du mobile à l’oreille. Cette house fonctionne un peu comme un miroir avec les ondes, la façade située au niveau du haut-parleur a subi un traitement spécial qui agit comme un réflecteur. Cette house est commercialisée par la marque ANcillia et le prix de vente sera compris entre 40€ à 200€ suivant le niveau de finition.

Certes, pour ceux dont le kit main libre rebutent, ça peut être une bonne solution mais j’y vois quand même certaines contraintes. En général après utilisation, le téléphone fini dans la poche et le problème c’est que vous avez une chance sur deux de le mettre du mauvais côté. Et dans ce cas les ondes vous traverseront de part en part surtout si vous avez activé la synchronisation des mails ou encore la remonté automatique d’information. Autre phénomène qui apparaît, les picotements dans les mains ou paresthésie, ça fait plusieurs fois que des personnes tombent sur mon site avec les mots-clés « smartphone picotement main » et avec cette protection c’est votre main qui prend le faisceau d’ondes, on pourra toujours se rassurer en se disant qu’il vaut mieux quelques picotements plutôt qu’une tumeur au cerveau

@+ Jay


lien alternatif de la vidéo

Lien
Site du revendeur : http://ancilia.tucano.com/fr/

Presse
01net.com : MedPi 2014 : la coque antiradiation pour mobile (vidéo)
SudOuest.fr: Innovation. Ancilia : l’étui de smartphone qui protège des ondes
France2.fr : Coques anti-ondes
Iphon.fr : Ancilia, la coque iPhone qui veut réduire notre exposition aux ondes
culturesciences.fr : Le portable, mais avec moins d’ondes !
univ-nantes.fr: A Nantes, une nouvelle coque de smartphone innovante conçue pour se protéger des ondes électromagnétiques

Publicités

12 réflexions sur “Une protection anti-ondes à double tranchant

  1. merci de ne plus m’envoyer de mail sur le sujet. Vous n’avez pas eu la politesse de donner suite à mon expérience concernant un moyen simple qui m’a permis de réduire notablement mes migraines, mes insomnies et ma fatigue liés aux OEM ( je l’ai compris après mes propres expériences). J’en conclus que ni la curiosité …ni le bon sens vous pousse à ouvrir votre champ d’investigation dans la lutte contre ces champs redoutables! Alors je vous souhaite bon courage dans votre attitude (limitée) , nombriliste et auto limitée….

    Salutations

    E.M

    • Personnellement j’envoie rien , vous vous êtes abonné, c’est à vous de vous désabonner.

      Cordialement,

      Jérôme

      PS : Je ne vois pas de quoi vous parlez concernant votre méthode pour améliorer votre état de santé, à part si c’est un envoi commercial auquel je ne répond quasiment jamais, le reste en général je fais l’effort …

    • MESSAGE POUR EDENTIA NEBADON,
      Personnellement, je suis plus intéressée par votre expérience personnelle ayant limitée les maux de têtes et insomnies, que par ce que l’on nous propose sans certitude et onéreux. Pourriez-vous me contacter par mail pour me donner vos infos?

      Cordialement et merci.

    • Bonjour. Je viens de lire votre réaction et je me sens très concernée par votre moyen de réduire notablement des insomnies et fatigue liées aux OEM. Est-il possible que nous communiquions via nos mails respectifs svp ? Tous mes remerciements pour votre réponse. E. A

      • PS : Je précise que mon message précédent s’adresse à edentia nebadon suite à sa réaction du 2 octobre 2014 à 17 h 09 min. Intéressée par sa méthode pour réduire de réduire notablement des insomnies et fatigue liées aux OEM. Peut-on communiquer par mail svp ? Un grand merci

  2. Ce business de l’anti-ondes est une opportunité d’affaire pour toi.
    Tu es capable de tester sur toi l’effet positif ou non de ces produits « protecteur ».
    Sois en vendant a ton compte soit en contactant ces entreprises pour un emploi de vendeur.
    Bonne chance et bon courage dans ta recherche d’emploi ! 🙂

    • Le business anti-onde est pour l’instant un marché de niche et est déjà pas mal blindé, en plus en France l’entrepreneuriat ressemble à un vrai cauchemar.

  3. Pour faire la part des chose, il suffit d’exiger que la preuve de diminution effective du DAS que l’on subit lors de l’utilisation du smartphone équipé de patch ou de coque blindée anti-ondes, figure dans le rapport des mesures réalisées par un laboratoire indépendant agréé COFRAC pour la mesure du DAS : peu de ces rapports évoqués par les marchands sont disponibles, car peu existent vraiment : à nous de parvenir à les consulter, et de prendre connaissance des résultats. Et au nom du principe de précaution et de celles des études médicales qui commencent à prouver certains risques élevés pour l’homme utilisateur de portable, il est utile d’opter pour un moyen de protection j’ai étudié le cas des patch FAZUP : DAS réellement diminué sur la grande majorité des modèles de portables évalués en laboratoire. La DGCCRF a fait du ménage fin 2015, et publié le 12 mai 2016 ses conclusion, mais elle n’a pas eu le courage (ou la stupidité) de citer les modèles pour lesquels la publicité est mensongère.

  4. Bonjour, je ne suis pas très familière avec le langage technique des études …. pouvez clarifier cette phrase car je ne comprends pas et je veux m’acheter un patch fazup, merci par avance.
    « La DGCCRF a fait du ménage fin 2015, et publié le 12 mai 2016 ses conclusion, mais elle n’a pas eu le courage (ou la stupidité) de citer les modèles pour lesquels la publicité est mensongère. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s