Ecole, il n’y a pas que le WIFI …

Le vote en faveur de l’amendement 161 concernant la loi sur la reforme des écoles qui préconise l’utilisation de réseau filaire en lieu et place des réseaux de type wifi représente une petite avancée quand à la protection des enfants par rapport aux technologies sans fil, mais il ne faut pas oublier les expositions annexes notamment les antennes relais proche de ces lieux sensibles.

enfant-telport-ant-relais_201303152000

Exposition des enfants aux ondes, et les antennes alors ?

Après la petite victoire du groupe EELV concernant la préconisation du filaire, certains ce sont un peu enflammé comme robin des toits avec cette article « Antennes-relais : principe de précaution dans les écoles » – AFP – 20/03/2013 ventant l’adoption du principe de précaution alors que comme je l’explique dans mon article Regulation du wifi dans les écoles : une avancée symbolique il n’y a aucune interdiction d’utiliser les réseaux wifi et il est encore moins traité des antennes relais dans cette amendement.

Pour l’instant il y a qu’un espoir sur le sujet des antennes et c’est le projet de loi n°691, qui lui traite de cette aspect en interdisant les antennes à moins de 300 mètre des lieux sensibles et 100 mètre en agglomération, d’ailleurs j’avoue avoir un peu jeté le bébé avec l’eau du bain dans mon article Proposition de loi 691 : Quand les députés UMP souhaitent à leur tour réglementer les antennes relais lorsque je disais que la proposition de loi ne servait à rien même si en l’état cette loi sera difficilement applicable et encore si elle passe, rien n’est moins sur avec la majorité actuelle …

Les jeunes populations vont être de plus en plus exposées et les dernières générations vont connaitre une exposition tout le long de leur vie sans que le débat scientifique ne soit vraiment tranché sur les effets non thermiques des ondes. Et ce pourtant des épiphénomènes où des clusters de cancers sont contractés par des enfants et sont considérés comme non pertinent par les autorités sanitaires, tout comme par la pensée dominante scientifique …

Cas concret : Saint Cyr l’Ecole

En 1992, les opérateurs de téléphonie mobile, Orange et SFR ont eu la bonne idée de mettre deux mats auto-portés sur les bâtiments de l’école Bizet avec plusieurs antennes GSM et pendant la dizaine d’années d’exposition des enfants, une dizaine d’entre eux ont déclaré des cancers dont deux sont mort suite à un gliome du tronc cérébrale, cancer extrêmement rare et qui pourtant ont touché deux enfants de la même école alors que la probabilité de développé cette maladie est de 0.7 par million d’enfants …

Suite à une lutte de trois années menée par les associations notamment Priartem, les antennes vont être démontées mais sans que ça remette en cause la dangerosité des rayonnements non ionisant puisque que les autorités sanitaire dont l’institut de veille sanitaire, l’INVS, qui va dans en premier temps botter en touche en qualifiant une enquête sur les effets des antennes sur la santé comme ni opportune ni réalisable pour ensuite changer d’avis et faire une étude qui va conclure la non causalité entre les cancers déclarés et l’exposition aux ondes électromagnétique.

Pour les opérateurs cette mauvaise passe ne va en rien remettre en cause la façon dont l’implantation des antennes relais est organisée, et c’est surtout grâce aux conclusions des institutions sanitaire en faveur des opérateurs, l’appuie des gouvernements successif car il faut pas oublier que l’état bénéficie d’une manne financière grâce à la vente des licences d’exploitations et aussi les battons dans les roues mis dans les pattes des élues locaux qui n’ont pas leurs mot à dire suite à la décision du conseil d’état qui juge que seul l’ANFR, l’ARCEP et le ministre en charge de ce domaine ont seul pouvoir de décision, dans le plus pur style Jacobin … Et c’est grâce a ce contexte que je vais m’apercevoir que sur le terrain rien n’a changé …


lien alternatif de la vidéo

Pourquoi protéger les enfants, c’est notre futur potentiel de croissance …

Ça doit être ce que doivent ce dire les opérateurs parce que rien n’est fait, en tout cas, aucune volonté forte des opérateurs n’est faites pour protéger les enfants et pire encore comme FREE qui font des campagnes publicitaire sur ce créneau : Merci Free … no comment . Et cela ce voit sur le terrain puisque lors de mes petites escapades pour faire les photos des différents émetteurs pour mon article les antennes relais : ces faux arbres qui cachent la forêt je suis tombé sur l’école élémentaire Joachim du Bellay à Viry Chatillon où un beau pilonne avec une pléthore d’émetteurs, TNT, GSM, UMTS, tout y est ou presque et ce à moins de 100 mètre d’une école maternelle, je vous laisse juge :

atenneTNT0320130221

ecole_maternelle_joachim_du_bellay_2_20130214

ecole_maternelle_joachim_du_bellay_3_20130214

Et en bonus ils ont une antenne auto-portée avec ce que je suppose être un émetteur TETRA dessus mais ceux ci ne sont pas mentionné par l’ANFR …

ecole_maternelle_joachim_du_bellay_1_20130214

Donc voila, tout ça pour dire que rien ne change et que nos gouvernants ne ce bougent que lorsqu’ils ont le dos au mur, combien de temps encore vont-ils s’obstiner à ne pas prendre en compte le problème engendrer par les ondes … Tant qu’il n’y a pas de mise en place d’une veille sanitaire et des études épidémiologiques je crois qu’on en a encore pour des dizaines d’années et pendant ce temps là des enfants vont rencontrer potentiellement des problèmes de santé sans que ça préoccupe personne à part leurs proches …

@+ Jay

Voici un autre exemple dans la ville de Maringues, des antennes qui donnent directement sur la cours des enfants … (vous pouvez cliquer sur la photo pour accéder au site de Philippe LE PONT, Président de Bien Vivre à Maringues qui dénonce ces installations)

école Anatole France à Maringues surplombé par les émetteurs de téléphonie mobile

école Anatole France à Maringues surplombé par des émetteurs de téléphonie mobile

A rexpoede, des enfants ont été victimes de cancer très rare et certains parents pensent que cela pourrait provenir des antennes relais qui sont proches de leur école. Encore une fois les institutions ce renvoient la balle et ne font rien de vraiment concret pour améliorer les choses quand à l’exposition des populations les plus jeunes.


lien alternatif de la vidéo

Publicités

2 réflexions sur “Ecole, il n’y a pas que le WIFI …

  1. C’est vrai que le faisceau lors des mesures de l’ANFR semble indiqué qu’il passe au dessus ou à coté mais aucune des mesures n’est faites dans l’enceinte de l’école ni même dans les locaux, quand j’ai fait des mesures avec mon TES593, à peine à 200/300 mètres de l’école, j’obtiens des valeurs à 22 Volt/mètre, Comment savoir si une partie des bâtiments n’est pas balayé par le faisceau à l’origine de mon relevé sans vérification au préalable ?
    De plus je suis pas sur qu’une antenne de radio émetteur ait sa place dans l’enceinte même d’une école, question de bon sens.

  2. Les antennes cellulaire (2G, 3G) de Viry Chatillon ne sont pas pointées directement sur l’école. Tu peux d’ailleurs le vérifier sur le site de l’ANFR, les azimuths des antennes sont indiqués.
    Le site Tetra est peut-être tout simplement une antenne radio-amateur. D’autre part, le site de l’ANFR ne cartographie que les antennes nécessitant une autorisation, c’est à dire avec une puissance d’émission supérieure à 5W. Cette antenne a donc une puissance d’émission inférieure à 5W.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s