Lâcher prise avant le point de non retour

lacher_prise

Il y a des moments dans une vie une remise en question s’impose et c’est d’autant plus vrai et nécessaire quand on est atteint électrosensibilité. Dans mon cas, c’est mon impuissance à stabiliser mon état de santé qui m’impose ce questionnement, car certains symptômes se dégradent petit à petit même en vivant dans un environnement peu exposé et en prenant certaines précautions pour limiter mon exposition au source électromagnétique intérieure. Les acouphènes sont mon talon d’Achille, même si ça fait 3 ans qu’ils augmentent légèrement, il n’y jamais eu de stabilisation de ce symptôme ce qui pourrait poser quelques problèmes dans un future plus ou moins proche connaissant les effets secondaires de cette pathologie, une petite illustration avec ce témoignage assez poignant. Ajouté à cela que les électrosensibles sont encore mal considérés du point de vue scientifique et plus généralement dans notre société on rajoute au casse-tête sanitaire un aspect sociétal.

Du point de vue de mon entourage immédiat, il faut bien avouer que c’est un échec sur toute la ligne, impossible de faire comprendre à mes parents que mon état de santé est bien plus grave qu’il n’y parait. Pour eux il n’est pas normal qu’a 33 ans je vive encore chez eux et d’autant plus, refusant de travailler mais comme ils ne veulent pas prendre en considération que mon retour dans le monde du travail risque d’aggraver mes symptômes c’est un peu logique … Récemment je me suis fait traiter de parasite par mon père car pour lui je profite du système en recevant le RSA et en me complaisant à ne rien faire. C’est vrai que toucher moins de 400€ par mois pour s’être fait bousiller sa santé et de ne plus pouvoir vivre en société, c’est un super lot de consolation que je serais le premier à m’en passer si je pouvais mais à l’heure actuelle ce n’est pas possible car il n’y a aucune prise en charge de cette pathologie, ni de cadre de travail adapté. Ajouté à cela que ma mère me met la pression pour que je trouve une occupation sous peine de me contraindre de passer par la case psychiatre, elle parlait même d’aller à Saint-Anne et on rajoute une pression psychologique en plus de la maladie dont je me passerais bien.

Dans ce contexte un peu sombre il existe de petits espoirs grâce aux avancées comme le projet de création de la zone blanche à Saint-Julien ou encore les discussions en cours entre les associations PRIARTEM, et le collectif des électrosensibles de France avec un conseiller du ministère de la Santé et divers institutions mais personnellement je pense que c’est de l’enfumage qui a peu de chance d’aboutir pour les raisons évidentes que nos « élites » de tout bord confondu sont là pour perpétuer le système actuel et ne laisseront aucune initiative qui pourrait attenter à la démocratisation des technologies sans-fil. Ils ne peuvent pas se permettre de perdre des activités économiques qui représentent près de 5% du PIB de la France, surtout que derrière tout ça se cache la question de la dette qui devient de plus en plus compliquée à soutenir, alors se priver d’une ressource aussi importante ne sera même pas envisageable surtout que pour le moment aucune étude n’arrive à démontré par A+B que les ondes sont nocives. C’est comme ça que l’on va voir arriver dans notre environnement des technologies comme les compteurs intelligents, ou des projets comme celui nommé cormoran et les nouveaux protocoles de communication comme la 5G qui est déjà en préparation qui s’ajouteront à la pollution électromagnétique existante. Autre crainte c’est la fin des connexions cuivres (ADSL) qui risquent d’être de moins en moins rentable pour les opérateurs télécoms et son remplacement probable par du tout sans-fil qui n’est pas a écarter surtout avec l’arrivé de la 4G où l’on arrive à avoir des débits plus importants avec une infrastructure beaucoup moins lourde, et qui de surcroît sera unifié avec la téléphonie mobile mais qui deviendra au final un vrai un cauchemar à vivre pour un électrosensible …

Dans ces conditions il semble évident que mon avenir semble loin d’être rose si je restais en France, la seule solution à moyen terme serait de vivre sur une parcelle sans électricité, un peu comme Christiane Le Dauphin mais cette perceptive ne m’enchante guère surtout qu’à long terme je n’aurais aucune certitude qu’un mat avec des antennes ou des pylônes accueillants la THT n’apparaîtra pas un jour dans mon environnement immédiat et il faudrait que je recherche un nouveau lieu d’habitation, ça risque de finir en histoire sans fin comme je l’ai déjà vécu lors de ma première recherche de logement qui s’est conclu par l’achat d’une habitation que je ne pouvais même pas occuper à cause de mon handicap. Je ne sais pas si on peut parler d’exil technologique mais la conclusion est qu’il va falloir que je trouve un lieu de vie le plus loin de cette société moderne, ce qui est un peu cocasse quand on sait que des milliers de personnes risquent leur vie pour rejoindre le mirage d’eldorado qu’est l’Europe alors que pour moi ça sera complètement l’inverse, à la recherche d’un lieu où j’aurais certainement une vie de misère. Il faut bien s’y résoudre et j’ai commencé à mettre la première pierre à l’édifice, je viens de vendre la maison à Leuhan qui était devenu un vrai boulet puisque quasi-inhabitable dans de bonne condition même si ça doit être source d’une nouvelle perte financière, mais après ça je pourrais enfin me consacrer à mon futur projet de vie.

@+ Jay

hl_maison1

Publicités

2 réflexions sur “Lâcher prise avant le point de non retour

  1. Salut,

    Je lis souvent tes articles, et ce qui me frappe souvent c’est ton renoncement face à ton état de santé, on dirait que tu attends désespérément quelque chose de la Grande « Science » dans toute sa splendeur, des pouvoirs publics et du corps médical. Au point d’écrire des articles de ce genre…C’est à toi de te responsabiliser et de prendre ta santé en main. Ce n’est pas parce que la médecine conventionnelle te dit qu’il n’y a rien à faire qu’il faut baisser les bras. Même les acouphènes ne sont un état « aquis », rien n’est irréparable!
    Bon, je ne te connais pas, et je sais que la situation est dure à vivre je suis moi même électrosensible, assez sévère jusqu’à il y a encore quelque temps, je vais bien mieux depuis que j’ai pris le parti de m’informer sérieusement et de ne plus écouter les sois-disant spécialistes en tout genre.
    Je suis également modérateur sur ce forum, j’ai fais une synthèse des connaissances que j’avais jusque la, si ça t’intéresse :

    http://www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=76&t=4626

    Bon courage à toi!

  2. Hello,

    Ça pourrait passer pour du renoncement mais ce n’est pas le cas puisque je suis encore la à faire ce blog, si j’avais renoncé ça serait loin d’être le cas. Après en ce qui concerne la science, seule elle pourra donner une réponse à notre pathologie, malheureusement actuellement on assiste à une sorte de faillite du domaine scientifique pour des raisons économique et dogmatique, la science sait tout et ne se remet pas en question sur les effets à long terme des nouvelles technologies qui sont mise en place dans notre société.

    Concernant la médecine conventionnelle ça fait belle lurette que j’ai compris qu’elle était complètement à la masse et que je me repose plus trop sur son avis, je viens d’en faire encore l’expérience avec un psychiatre à deux franc qui essaye de me trouver des raisons du coté affectif et dans les divers traumatismes que j’aurait eu pendant mon enfance qui expliqueraient mon état de santé actuel …

    Ce que j’essaye de faire à travers mes articles c’est de remonter les différentes problématiques que rencontre en tant qu’électrosensible, que c’est pas anodin et que c’est loin d’être une sinécure, après je dresse peut être un tableau noirci mais je ne doit pas être très loin du chemin de croix que je traverse et que certainement d’autres électrosensibles rencontre et dont tu as certainement fait l’expérience en partie.

    Je jetterais un œil sur ton post, je trouverais peut être des choses intéressantes qu pourront m’aider, dans tous les cas je te souhaite à mon tour une bonne continuation.

    @+ Jérôme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s