Du simple coup de gueule au shitstorm diluvien

tornado

Ce 24 mai, je fus le témoin, et un peu l’acteur malgré moi, dans une affaire dont je me serais bien passé, surtout que je n’aime pas trop faire de vagues en général, sachant que j’essaye dans la mesure du possible d’être dans le consensus et ne pas imposer, ce qu’appelleraient certains, mes croyances concernant ma maladie.

Tout a commencé le 22 au soir, comme d’habitude je faisais ma petite veille d’information (non, je ne stalk pas les médecins) sur ma maladie pour trouver des idées de sujets ou d’actualité à traiter sur mon site. Et comme d’habitude, je tombe souvent sur des conversations sur twitter qui ne nous mettent pas vraiment en valeur, et chose particulière ce coup-ci, il s’agissait de deux médecins dont l’un est psychiatre.

D’après le consensus scientifique actuel, les malades se déclarant malade des ondes devraient être pris en charge par un psychiatre car il n’y a pas de corrélation avérée entre les ondes et les symptômes. Alors quand on en voit un dire dans une discussion informelle : « je suis tellement pas empathique que je veux même pas savoir si c’est délirant. Juste je m’en fous, cassez-vous » à propos d’un possible patient, ça fout légèrement les boules…

Comment voulez-vous que les malades croient en la médecine actuelle quand certains peuvent avoir de tel propos, du coup j’ai envoyé mon petit coup de gueule juste en citant la conversion et sans mentionner les comptes en question, je voulais juste souligner le caractère désobligeant de la conversation par rapport aux malades, point barre.

coupgueule_twitt1_22052016

Pas de réaction visible sur le coup, aucun retour de l’un ou l’autre médecin, donc je me suis dit que l’affaire était close sauf que je me suis rendu compte que le psychiatre en question m’avait bloqué car je n’avais plus accès à la conversation incriminée. Réaction prévisible, j’avais pris mes dispositions en prenant des copies d’écran et je me suis amusé à les poster, grosse erreur…

coupgueule_twitt2_23052016

coupgueule_twitt3_23052016

Mon intention n’était pas de leurs porter préjudice mais de leurs démontrer que toutes les conversations sur twitter sont PUBLIQUES, même quand vous bloqué un compte, et donc que n’importe qui peut y accéder et qu’ils ne peuvent pas dire n’importe quoi, surtout quand il s’agit de patients…

Sauf que d’autres ont pris le relais à priori, et la cible ne fut pas le psychiatre mais l’autre médecin qui avait évoqué une consultation avec une électrosensible, pourtant ce n’était pas le plus virulent mais ça ne doit pas faire plaisir de se reconnaître dans une conversation qui est loin de vous mettre en valeur.

Et c’est là que commence le stormshit, fermeture du compte twitter, une plainte à l’ordre départemental des médecins est évoquée, une avalanche de twittes indignés, ça prend vraiment une ampleur que je n’aurais jamais soupçonnée. Et comme j’étais dans la boucle, il n’a pas fallu longtemps avant de voir des reproches arrivés sur mon compte, d’autant plus que le docteur en question semblait assez apprécié.

coupgueule_twitt4_23052016

Bien sûr, j’ai été obligé de me justifier comme quoi je n’étais pas à l’origine de la plainte, que ça soit à twitter ou à l’ordre des médecins, mais il n’empêche que maintenant on a une bonne réputation de casse-bonbon et sans parler des préjugés que l’on doit se coltiner habituellement, et dont le phénomène a été amplifié à cause de cette péripétie.

Même si le traitement de la maladie actuellement renforce la frustration que l’on peut avoir en tant que malade qui ne se sent pas écouté, il n’empêche que d’utiliser ce genre de méthode aux forceps n’aidera certainement pas à nous faire reconnaître et sera au contraire un frein à notre prise en compte, il ne faut pas oublier qu’en face c’est une corporation et une partie de l’opinion publique, il vaut mieux la jouer cool plutôt que la confrontation directe, même si vous avez eu une petite « victoire » à court terme, pas sur que l’on y ait gagné sur le long terme…

@+ Jay

La conversation en question :

drsératine_électrosensibilité_2_22052016

drsératine_électrosensibilité_1_22052016

Publicités

Une réflexion sur “Du simple coup de gueule au shitstorm diluvien

  1. Je suis hypersensible aux sons infrasons et ultrasons (pas uniquement aux ondes électromagnétiques) et je pense qu’un certain nombre de « pouvoirs » utilisent les ondes radio basse fréquence, en dessous de 14 Hz, pour « guider » la pensée des usagés des ondes, téléphones, antennes, sur les fréquences en mouvement tout autour de nous. Bien sur les psys, qui n’entendent pas ces fréquences (type conversations sans fil quelques fois) me prennent pour une grande délirante. Nous aurons bientôt droit à la reconnaissance de nos maladies spécifiques (hypervibrations, gènes dans l’assimilation des aliments surtout les ions +, perturbations cognitives), Ne lâche pas l’affaire. Dulei – olivha@aol.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s