A la recherche d’un logement … Part II

Deuxième tentative pour trouver une endroit ou vivre normalement. Sur ce coup ci je me suis penché sur les troglodytes, ce sont des maisons qui sont taillées dans la roche et qui permettent d’être en théorie plus hermétique aux ondes. Comme j’ai un budget serré je pouvais pas me permettre d’avoir un troglodyte de luxe mais malgré ça j’en ai trouvé qui était dans mes prix et qui avait le nécessaire pour vivre, c’est à dire viabilisé.

Le premier troglodyte ce trouvait à Beaulieu les loches, c’est sur celui la que je comptait le plus car quand on regarde sur cartoradio c’est celui la ou il y a le moins d’antennes relais dans les environs :

Pour y aller, ce fut assez rapide, à peine 2h30 de chez moi, la route ce passa sans problème, quasiment que de l’autoroute et un peu de national sur la fin. J’arriva sur Beaulieu les loches et j’ai galéré pour retrouver l’adresse car mon GPS n’était pas à jour, obliger d’allumer le portable et de prendre ça dose d’onde. Pas trop le choix quand on est en galère ou squatter un téléphone publique mais ils ce font rare ces derniers temps. Le propriétaire m’indiqua le chemin et 20 minutes plus tard j’arrivais sur place. Dans un premier temps le coin ne m’a paru terrible comparé aux résidences aux alentours mais bon, je continua dans cette impasse et je tomba donc sur une cour assez grande avec une falaise ou il y avait ce qui était à l’origine des caves sur la gauche et sur la droite des habitations toujours creusées dans la roche. C’était assez atypique et ça avait son charme excepté le tas de gravier et des métaux qui étaient entreposés en plein milieu de cette cour.

La je suis accueillis par le proprio, Aurélien, dés le début il commence à me présenter son troglodyte,il est composé d’une première pièce avec sur la droite un coin cheminé et sur la gauche le coin cuisine qui d’apparence était bien aménagé :

Après cette partie on tombe sur la pièce principale qui était encore en travaux, le début était composé des murs brut et le sol était recouvert d’une sorte de bois exotique dont je ne me souviens plus du nom. D’après ce que j’ai compris c’étais un bois qui était tellement dense qu’il n’était pas putréfiable car ce qui faut savoir dans un troglodyte c’est qu’il y a beaucoup d’humidité et que le bois à tendance à ce dilater en absorbant l’eau. Les spots encastré dans le parquet sont assez sympa, mais faut avouer que ça reste sombre.

La salle d’eau est pas du tout terminée, les raccords ne sont pas fait, une séparation était en cours de mise place et la douche n’était pas desservie en eau. Mais faut avouer ça avait du potentiel surtout pour le prix.

J’ai sorti mon tes593 pour tester le niveau d’onde, et il était assez élevé et paradoxalement mon portable n’avait plus que deux barres à l’intérieur. En faisait une peinture anti-onde sur la face avant ça pourrait atténuer grandement les champs car le reste du troglodyte est bien encastré dans la terre. Une fois la visite terminée on continua à discuter et le courant passait pas mal mais le coté commercial de son discours me rebutait un peu(j’ai été marqué par les commerciaux des SSII lors de ma carrière professionnelle, depuis je m’en méfie comme la peste), même si son bien avait pas mal d’argument pour lui, j’avais le sentiment d’être devant le commercial qui avait essayé de me truander chez Logica, les mêmes techniques de ventes, les mises en situations, la mise en valeur de son bien, le fait qu’il y avait une autre électrosensible sur le coups qui était prête a échanger un bien contre son troglo, etc … De toute façon c’était pas tant ça qui allait faire la différence mais plutôt comment mon corps allait le sentir.

Sur les coups de 17h30, je poursuivie avec la visite du deuxième troglodyte que j’avais repéré. Celui-ci ce trouvait à Loches, dans une petite impasse. J’étais en avance et j’ai du attendre un peu avant l’arrivé des propriétaires et malheureusement ça commençait pas super bien, j’avais un château d’eau muni de 5 antennes relais juste en face de moi, ce qui était bizarre c’est que pendant que j’attendais les proprios, j’en ais profité pour ressortir mon TES593 et celui ne montait pas au de la du volt et que mon corps ce sentait un peu mieux que sur Beaulieu.

Sur les coups de 18H le propriétaire arriva avec sa femme et sa petite fille qui était en vacance avec eux. On commença par se présenter et on commença avec la visite. Ce qui choque au premier coup, c’est la différence de grandeur par rapport au premier troglodyte, après un petit escalier, on arrive sur la première partie, un petit carré de jardin ou l’ancienne propriétaire faisait ses cultures, ensuite un peu au-dessus une petite cour, avec a gauche un escalier plus en état de service qui monte sur une servitude en hauteur, en face un espèce de grand hangar, et à gauche un escalier que monte vers l’habitation principale.

A l’intérieur de celle-ci, il y a une pièce à vivre de 40 mètre carré, avec à droite une salle d’eau et les commodités. La partie habitable est petite mais en même temps ça permet de se prémunir d’un trop fort taux d’humidité ce qui n’est pas le cas du premier troglo. Au fond de la pièce il y a une sorte de garde mangé qui a été creusé dans la roche.

On passe ensuite à la partie du hangar qui est super grande, on pourrais rentrer un semi remorque si il y avait un accès vers l’extérieur, il est rempli de charbon pour une grosse partie et tout au bout c’est un bric à brac de divers choses, table, cave à vin etc … Il m’explique un peu l’histoire de cette habitat, qu’il servait à pressé les vignes dans des grands pressoir, il y a encore certain vestiges mais en très mauvais état.
Je commence à sortir mon tes593 pour visualiser la pollution électromagnétique dans cette partie, et ce qui est paradoxale, plus on s’enfonce, plus le champs électromagnétique est fort, est-ce qu’il y aurait une sorte de résonance magnétique ? Je sais pas trop et je connais pas trop d’expert sur le sujet … La personne me demande ce que je fait avec mon appareil et je lui explique que je suis électrosensible et que je cherche un endroit pas trop exposé. Il Me dit qu’il est au courant de ce problème et qu’il a assisté à une conférence de robin des toits sur le sujet. On commença une grande discutions sur le sujet, avec les effets néfastes, le problème de la non prise en charge des éléctrosensible, ça m’a fait du bien de parler un peu avec quelqu’un de « normal » pour lequel ce sujet suscite un minimum d’intérêt, la plus part des gens s’enfoutent royalement …

Le premier m’avait donné une meilleur impression car il avait l’avantage d’être pas trop grand, d’être complètement viabiliser à terme avec déjà de l’Electroménager sur place,il était prêt à vivre, enfin si le proprio terminait les travaux. Donc je suis retourné sur Beaulieu les loches pour m’engager sur ce bien. Mais comme d’habitude, ma sensibilité au champs va me jouer un tour et je vais en avoir pour mes frais encore …

D’ailleurs j’ai eu les prémices, voici comment ma peau à réagit à ma sur utilisation de mon portable lors de cette journée :

Allergie de peau suite à l’exposition de mon portable

La suite prochainement.

@+ Jay

Publicités

2 réflexions sur “A la recherche d’un logement … Part II

  1. Bonjour Jérôme,

    EHS également depuis 8 ans maintenant. Courage Jérôme. La lumière est toujours au bout du tunnel. Je reprends le combat dès la rentrée pour l’EHS soit reconnue en France et prise en charge par la Sécurité Sociale. Connaissez vous Serge LAMONZIE de l’Association Dignité Egalité Justice ? Je veux aussi collaborer pour mener des campagnes d’information et de sensibilisation dans les écoles.

    Bien chaleureusement,

    Jérôme (également)

  2. Bonjour,

    Merci pour ton message qui me réconforte, moi ça ne fait que 2 ans que j’ai déclaré mon électrosensibilité et c’est comme ci j’avais enduré les pires souffrances depuis bien des années. Il faut vraiment avoir les reins solides quand on est electro car sinon on peut flanché rapidement.
    Pour ce qui concerne l’association, non je la connaissais pas, je verrais si je la contacte, en ce moment j’suis en plein projet perso, je vais attendre de me poser.
    Pour l’information dans les écoles il est claire c’est le plus important d’éduquer les enfants dès le plus jeune age pour qu’ils soient conscient qu’un téléphone n’est pas qu’un simple jouet anodin, mais par contre je ne vois par quelle école pourrais bien t’ouvrir les portes car en ce moment on est plus taxé de prosélyte qu’autre chose et en plus on est a contre courant des avis des scientifiques accrédités par les autorités …

    cordialement,

    Jérôme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s