Une expertise béton

Toujours dans la continuité de ma démarche pour faire reconnaître mon handicap, j’avais passé une expertise le 10 mai dernier auprès d’un neurologue qui avait été au préalablement choisi par le tribunal du contentieux de l’incapacité de Paris lors de ma première audience en novembre 2016.

A l’époque, j’avais été un peu surpris par le caractère assez expéditif de cet examen médical et il ne faisait que peu mystère des conclusions qui allaient en ressortir.

L’examen en lui-même s’était déroulé en deux phases, la première, était un entretient oral sur mes problèmes de santé puis par un examen médical qui a consisté à un test des réflexes ostéotendineux suivis d’un test de coordination (épreuve doigt-nez).

Ce qui marque dans un premier temps, c’est la partie ORL, paradoxal pour une expertise neurologique. En effet d’après celle-ci, le bilan auditif que j’avais effectué auprès du centre d’explorations fonctionnelles oto-neurologiques en 2012 par le docteur Martine Ohresser serait normal (courrier visible ici). Ce qui me laisse dubitatif car il y a la prescription d’un générateur de bruit blanc pour un acouphène bilatéral ayant une fréquence de 4000Hz.

De plus, le compte rendu audio-métrique du Docteur Maurice Trang du 06 octobre 2014 démontre au minimum une atteinte de l’oreille gauche et une perte d’audition au niveau des 5000Hz lié à un accident de plongée dans le cadre d’une tentative de reconversion.

Par la suite, il est indiqué que mon bilan neurologique serait normal, mais au vu des tests qui ont été pratiqués, il me semble qu’ils ne permettent pas d’affirmer ni d’infirmer les problèmes de santé tels que les céphalées, les paresthésies ou les dysesthésies au niveau du visage.

Concernant mon orientation qualifiée de normale, là encore, et le fait que je sois venu seul à la consultation, il semble assez peu pertinent d’affirmer une telle chose sachant qu’il n’y a eu aucun test là non plus pratiqué concernant cette problématique et le fait d’utiliser un GPS et demander son chemin à plusieurs reprises ne soit considérer comme pertinent scientifiquement pour démontrer quoi que ce soit.

Comme indiqué en fin d’expertise, les troubles attentionnels seraient susceptibles d’expliquer une partie de ces symptômes mais sont minimisés dans cette expertise.

Enfin, concernant l’absence de troubles du langage, au vu des incohérences quant à la causalité avec les champs électromagnétiques décrites dans l’expertise semble démontrer le contraire. Ce n’est qu’à partir du printemps 2010 que j’ai fait le lien entre mes problèmes de santé et les ondes, alors que l’expertise semble laisser entendre que c’est avant cette période. De plus, pour la petite histoire ce n’est pas un téléphone portable mais le DECT d’un collègue qui a été le révélateur en 2010.

C’est à partir de ce moment précis que j’ai commencé à faire le rapprochement avec les symptômes antérieurs sinon pourquoi avoir embrassé une carrière d’informaticien en 2003 si j’avais su que cela aurait pu aggraver mes symptômes…

Du coup, je suis un peu perplexe quant à la partialité (ressentie) de cette expertise, entre omissions, minimisation de symptôme et une partie des conclusions qui repose sur pas grand chose, j’ai comme l’impression qu’il règne un certain scepticisme quant à la réalité de mes symptômes mais qui est toute-fois légitimé par le discours scientifique actuel sur la problématique de l’électrosensibilité.

Maintenant, il ne me reste plus à savoir si le TCI de Paris va suivre les conclusions de cette expertise, et définir mon taux d’incapacité à 0%, c’est-à-dire complètement valide. Il y a aussi la question de ma qualité de travailleur handicapé (RQTH), est-ce que cela va être remis en cause par cette décision ? Dans tous les cas, cela démontre encore une fois que rien n’est acquis et ce n’est pas parce que certains électrosensibles arrivent à faire reconnaître leurs handicaps que ça sera vrai pour vous…

@+ Jay

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s