Publication de l’étude du NTP prévue début 2018

Source : « NTP Cancer Study Now Due Early 2018  » – microwavenews.com – 30 août 2017

Le Programme National de Toxicologie (NTP) publiera l’ensemble des résultats de son projet sur les risques de cancer lié à l’exposition au téléphone portable début 2018 selon une déclaration postée sur leur site web. Pour rappel, c’est une étude de grande ampleur dont le coût s’élève à 25 millions de dollars.

« L’ensemble des résultats de l’étude sur les rats et sur les souris seront disponibles pour relecture scientifique et feront l’objet d’une consultation publique d’ici le début de l’année 2018 », déclara le NTP. les animaux ont été exposés aux radiations de type radiofréquences (normes GSM et CDMA) durant une période de 2 ans avant d’être sacrifiés pour évaluer les signes de cancer.

La publication du rapport du NTP était, à l’origine, attendu en fin de cette année.

La publication du rapport avait été anticipée depuis les annonces de l’année dernière concernant les révélations sur le fait que ces radiations issues des téléphones portables augmentaient l’incidence des tumeurs au niveau du cerveau et du cœur chez les rats mâles. Pour le moment, le NTP n’a publié qu’une partie des résultats des expériences sur les rats. En revanche, aucun détail sur les résultats de l’étude sur les souris n’a été rendu public pour le moment. La publication anticipée de ces résultats avait fait l’objet d’un article sur le site Microwave News (Version FR).

L’annonce du NTP sur la question des portables et leur lien avec le cancer a considérablement attiré l’attention à une échelle mondiale. Les résultats du NTP ont mené plusieurs organisations, dont l’American Cancer Society et la Consumer reports, qui étaient jusqu’alors sceptiques concernant le lien entre cancers et radiofréquences, de changer leurs positions et de modifier leurs conseils quant à l’utilisation des téléphones sans fil. Malgré tout, plusieurs médias, notamment les reporters du New York Times et du Washington Post, ont exprimé leurs scepticismes et ont incité leurs lecteurs à ne pas prendre en compte ces résultats. « Ne prêtez pas attention au battage médiatique » avait alors mis en gros titre le Washington Post. (voir notre revue de presse sur l’étude du NTP)

Les industriels du portable, que ça soit Apple, Google, Nokia (Microsoft) et Samsung, n’ont pas encore réagi à cette étude.

En plus des études animales, le NTP va publier ses résultats sur les découvertes concernant les cassures d’ADN dans le cerveau des rats mâles. Le plan originel était de publier ces résultats dans un article scientifique à part, mais au final il sera intégré au rapport principal.

L’une des raisons les plus couramment citée afin d’adoucir les résultats du NTP, c’est que le taux de cancer n’a quasiment pas augmenté au sein de la population. Cela doit être vrai pour tous les cancers combinés, mais ça ne s’applique pas au plus virulent d’entre eux et le plus mortel, le glioblastome multiforme, aussi connu sous le nom de GBM. Son incidence augmente aux États-Unis, tout comme dans d’autre pays comme au Pays-Bas et au Royaume-Uni. (À titre informatif, le Sénateur John McCain a récemment été diagnostiqué de cette affection)

@+ Jay

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s