Linky : retour d’expérience d’un électrosensible

Le compteur Linky fait encore couler de l’encre depuis son lancement en 2016/17, les uns dénonçant ses travers comme la question des effets des basses fréquences ou encore la question de la vie privée, les institutions étatiques [1,2,3,4] étant beaucoup plus rassurantes notamment quant à ces différentes problématiques que soulève ce compteur nouvelle génération.

Et parmi la population, certaines personnes sont devenues plus sensibles à la question des ondes électromagnétiques, pas seulement par conviction mais aussi dans leur propre chair. Cette question divise toujours autant la communauté scientifique mais quand on voit les protocoles de provocation qui se limite à quelques dizaines de minutes d’exposition et à des fréquences bien spécifiques, c’est loin de refléter la réalité.

Personnellement, moi qui fais partie des « heureux élus », je ne m’inquiétais pas trop quant à la technologie CPL qu’utilise Linky, car moi-même je l’utilise pour me connecter à Internet et les effets de ces radiations émises à travers l’installation électrique se limitaient à me générer des problèmes de peau quand j’abusais un peu mais ça s’arrêtait là.

Donc quand ENEDIS a envoyé son courrier pour annoncer son installation dans les 45 jours, ça ne m’avait pas ému plus que ça, j’aurais préféré m’en passer mais comme le compteur électrique se trouve à l’extérieur de mon habitation, je n’avais pas trop le choix. Dans mon malheur, j’avais la chance que le compteur soit éloigné d’une dizaine de mètres, et donc le signale CPL devait être assez affaibli pour qu’il n’y ait aucun impact sur ma santé, en théorie…

C’est au printemps 2017 qu’un sous-traitant d’ENEDIS s’est pointé pour installer le fameux compteur, à première vue sérieux avec tous les équipements de sécurité, même s’il avait les écouteurs du téléphone portable vissés sur les oreilles lors de l’installation. Après avoir validé au niveau du disjoncteur principal et que le mode jour/nuit était fonctionnelle, nous étions les heureux « propriétaires » [5] du compteur Linky…

Pendant cette période, je dormais au sous-sol car j’avais des soucis de santé lorsque je faisais mes nuits dans ma chambre [6], j’avais comme une barre dans la nuque et j’étais nauséeux au réveil comme si j’avais la gueule de bois alors que je ne bois pas une goutte d’alcool. Dans la pièce où je passe mes nuits se trouvait le disjoncteur principal, mais ça ne me posait pas de problème, à part des contractions musculaires des deux mollets involontaires qui me généraient des crampes par moments et que j’attribuais aux extrêmement basses fréquences du courant électrique alternatif.

Au début, aucun problème notable, comme je l’avais pressenti mais c’est au bout d’un mois que je vais commencer à déchanter. Dès le réveil, j’avais comme la sensation que mes acouphènes étaient beaucoup plus présents, comme-ci mon cerveau se focalisait dessus, j’avais déjà fait cette expérience mais en beaucoup plus intense avec un PC portable, mais à cette période je ne l’utilisais pas et la seule modification dans mon environnement était ce compteur.

Cette déconvenue était assez insupportable pour que je me décide à faire une tentative de retour dans ma chambre pendant la nuit, et à priori la source qui me provoquait les symptômes mentionnés plus haut était partie entre-temps. Source dont je ne saurais jamais l’origine car à priori ce n’était pas les faisceaux qui tapent une partie de ma chambre, peut-être un radar comme j’habite près d’Orly, encore une question qui n’aura pas de réponse.

Je reprends donc ma petite vie et un ou deux mois après la pose du compteur, je commence à avoir un nouveau symptôme, des irritations dans le bas du dos, à priori c’est du prurit. Alors ça pourrait faire sourire à première vue mais outre le fait que vous devez avoir une hygiène irréprochable, se retrouvez les ongles noirs de sang coagulé et être indisposé pendant les deux jours qui suivent on rigole beaucoup moins.

Ce que je ne savais pas, c’est que ce petit désagrément allait être le cadet de mes soucis quelques mois plus tard après son apparition. Quasiment un an jour pour jour je vais déclarer des nouveaux symptômes qui peuvent s’apparenter à une nouvelle façon de devenir électrosensible, c’est comme si j’avais eu double peine, même s’il faut bien le dire je l’ai un peu cherché et ma première expérience en la matière aurait dû m’alerter.

A l’époque, J’avais trouver un certain équilibre, je pouvais même m’adonner à ma passion qu’étais les jeux vidéo dans une certaine mesure avec une tour déportée d’une dizaine de mètres sans que ça ne me déclenche le moindre symptôme autre que les problèmes de peaux mais dont j’attribuais en partie au CPL. Et c’est au printemps dernier que le fragile équilibre s’est rompu.

J’étais en train de tester WOW BFA [7] quand j’ai commencé à ressentir des sensations bizarres au niveau de la nuque, exactement les mêmes qu’un coup de soleil, une chaleur diffuse et quelques picotements quand on tourne la tête sauf que je ne m’étais pas exposé au soleil. Par la suite est venu se greffer une fatigue musculaire qui a commencé par les muscles situés à la base du pouce, puis l’avant-bras, les biceps pour remonter jusqu’aux omoplates.

J’aurais dû m’arrêter de suite, hélas mon démon a été plus fort que moi et j’ai ignoré ces signaux d’alerte. Après ça, mal au niveau de la nuque, comme une barre, ça affectait mon équilibre. Ensuite c’est remonté à la base arrière du crâne puis j’ai expérimenté un certain nombre de migraines dont deux points de pression au niveau des tempes, au niveau du front et une migraine de tension qui prenait tout le haut du crâne et dès que je prenais la souris de l’ordinateur en main, ces symptômes devenaient extrêmement pénibles sur le long terme même sur le vieux PC que j’utilisais et qui habituellement ne m’avais jamais causé de soucis.

Après ça, j’ai dû mettre un peu le holà à mes activités vidéoludiques et informatiques car même si j’ai récupéré un peu, il persiste des séquelles, sensation de perte d’équilibre, une légère fatigue musculaire, une sensation de tiraillement entre les omoplates et encore quelques migraines mais qui sont beaucoup plus légères que dans les premiers temps. J’essaye de retrouver un certain équilibre mais ma marge de manœuvre devient de plus en plus restreinte…

Cette expérience m’aura permis de comprendre qu’il y a plusieurs possibilités d’être électrosensible, par induction indirecte via les émetteurs comme les antennes-relais ou le WIFI, et une autre plus directe via les outils du quotidien qui sont alimentés électriquement et que l’on manipule à longueur de temps. Après dire que c’est forcément à cause de Linky, c’est assez compliqué même si le CSTB [8] avait noté que les émissions CPL remontaient jusqu’aux équipements connectés aux circuits électriques domestiques, il aura fallu un an, mais à vrai dire, si l’on prend en compte le fait que le signal est vraiment très faible et aussi que c’est le laps de temps qu’il a fallu avant que je devienne malade la première fois, ça peut se tenir…

@+ Jay

Références :

ANFR : Rapport technique sur les niveaux de champs électromagnétiques créés par les compteurs Linky – Mesures en laboratoire (volet 1) https://www.anfr.fr/fileadmin/mediatheque/documents/expace/2016-05-30_Rapport_technique_compteur_vdef2.pdf
ANFR : Rapport technique sur les compteurs Linky – Volet 2 – https://www.anfr.fr/fileadmin/mediatheque/documents/expace/2016-09-22_Rapport_technique_compteur_Volet_2_vf.pdf
ANFR : Rapport technique sur les compteurs Linky – Volet 3 – https://www.anfr.fr/fileadmin/mediatheque/documents/expace/2016-09-22_Rapport_technique_compteur_Volet_3_vf.pdf
ANSES : Exposition de la population aux champs électromagnétiques émis par les « compteurs communicants » – https://www.anses.fr/en/system/files/AP2015SA0210Ra.pdf
Energie – Propriété du compteur électrique Linky : les collectivités dénoncent les propos du P-DG d’EDF – https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/LOCActu/ArticleActualite&cid=1250262707849
Electrosensible.info : Ce moment tant redouté semble être arrivé – https://electrosensible.info/2016/02/28/ce-moment-tant-redoute-semble-etre-arrive/
World of Warcraft : Battle for Azeroth – https://worldofwarcraft.com/fr-fr/battle-for-azeroth
CSTB : Evaluation de l’exposition de la population aux champs électromagnétiques émis dans les logements par les compteurs communicants d’électricité « Linky » – https://www.anses.fr/fr/system/files/AP2015SA0210Ra-Anx1.pdf

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.