L’électrosensibilité : premier pas vers la prise en charge ou simple effet d’annonce ?

LE 27 juin dernier, les associations PRIARTEM et les électrosensibles de France ont été reçu par un conseiller du cabinet de Marisol Touraine sur le sujet entre autre de l’électrosensibilité. A première vue, l’entretien s’est bien déroulé et quelques avancés ont été décidées suite à cette réunion que vous trouverez dans le communiqué de presse ci-dessous. Pour l’instant je ne sais pas trop quoi en penser, c’est toujours mieux que rien mais ce gouvernement semble le champion du faux consensus, semble prendre le problème à bras le corps puis finalement non. On notera néanmoins que l’Anses (sante-environnement-travail) vient de lancer un appel a des projets de recherche sur l’impact potentiel des radiofréquences sur la sante et qu’une surveillance sanitaire allait être mis en place. Wait and see donc …

logopriartemlogo_electrosensibledotorg

 

Hypersensibilité électromagnétique 
vers une prise en considération

 
 

   Compte-rendu de la réunion du 27 juin au Ministère de la Santé

27 juin 2013

 

Le collectif des Electrosensibles de France et Priartem ont été reçus ce jour par le conseiller en charge de la sécurité sanitaire au cabinet de Mme Marisol TOURAINE, Ministre de la Santé. C’est avec satisfaction que nous avons senti une réelle prise en considération de notre problématique et le souhait de la traiter, selon ses propos, comme une question de santé publique en émergence.
Dans une démarche constructive, en adéquation avec nos revendications, des engagements ont été pris :

– de nous proposer un rendez-vous prochainement à la Direction Générale de la Santé pour avancer sur nos demandes
– de nommer un référent pour le suivi du dossier à la Direction Générale de la Santé ou à la Direction Générale de l’Offre de Soins et notamment pour travailler sur la prise en charge
– de saisir l’INVS (Institut National de Veille Sanitaire) pour réaliser une étude de la prévalence et de l’incidence et mettre en place une surveillance sanitaire, notamment par les réseaux de médecins
– d’appuyer les initiatives d’ouverture de l’INVS aux associations afin de profiter de l’expertise citoyenne

Concernant l’étude Cochin et son postulat purement psychogène, nos critiques ont été entendues. Les perspectives de nouvelles recherches, au niveau de l’ANSES, de l’ANR et du PHRC, pour comprendre les mécanismes et prendre en charge les malades ont été envisagées. Nous l’avons également interpellé sur la question du WIFI et des tablettes à l’école, car nous avons reçu des témoignages d’enfants et d’enseignants électrosensibles. Il nous a informés de la récente saisine de l’ANSES par le Ministère concernant l’impact des radiofréquences et des lignes électriques sur les enfants de moins de 6 ans ainsi que de la mission mandatée par le Premier Ministre sur la sobriété électromagnétique.

Le collectif – 09.72.35.48.05 – presse [at] electrosensible.org – http://www.electrosensible.org
P.R.I.A.R.Té.M – 01.42.47.81.54 – contact [at] priartem.fr – http://www.priartem.fr

@+ Jay

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s