Position de l’électrosensible : le cul entre deux chaises, et encore si c’était que deux …

ehsleculentre2chs

Deux semaines que je n’ai pas posté et c’est pour une bonne raison, je commence a saturer par rapport aux différents échanges que j’ai eu ces derniers temps sur internet et je me demande clairement à quoi ça sert de continuer puisque tant que les pouvoirs publiques ne bougent pas ou que des scientifiques s’intéressent réellement à cette pathologie il n’y aura vraiment pas d’avancée … c’est dans ce contexte qu’on se rend compte qu’être électrosensible, c’est ce retrouver en plein milieu d’une lutte d’influence entre divers groupes d’intérêt et qui en général voient d’un très mauvais oeil le fait de remettre en cause l’innocuité des ondes de type radiofréquence. Qui plus est, elles sont en train d’être de plus en plus déployées dans notre environnement immédiat comme avec les compteurs « intelligents » ou encore le projet Cormoran qui vise à ce que chaque individu soit un nœud d’un réseau qui vise à les interconnecter et les pister ce qui laisse présagé rien de bon quand on sait comment les Américains avec PRISM stockent l’ensemble des données des non résidents des États Unis d’une grande partie des échanges électroniques.
Et c’est dans ce même contexte que les électrosensibles doivent défendre le fait d’être atteint d’un handicap et non pas d’une maladie imaginaire, et c’est épuisant, en plus de subir les effets physiologiques de la maladie, on rajoute une charge psychologique qui est éreintante, on a l’impression de ce battre contre tout le monde et on ne voit pas le bout du tunnel …

Pour illustrer un peu mes propos je vais commencer par citer une fable qui colle bien à la situation des électrosensibles, elle est issue d’un western spaghetti nommé « Mon nom personne« , pas un des meilleurs, mais c’est anecdotique 😉 :

Il était une fois un petit oisillon qui ne savait pas encore voler. On était en plein hiver et un soir, il tombe de son nid et il se retrouve sur le sentier. Alors il se met à crier: « Pui! Pui! Pui! ». Il se fend le gosier parce qu’il meurt de froid. Pour son bonheur, voilà qu’arrive une vache. Elle le voit et veut le réchauffer. Alors, elle soulève la queue et paf! Elle pose une belle galette fumante, grosse comme ça ! Le petit oiseau, bien pénard et bien au chaud, sort sa tête et remet ça « Pui! Pui! Pui! » plus fort qu’avant… Rrrrrrr! Mais un vieux coyote arrive au triple galop. Il allonge une patte, l’extrait délicatement de son tas de merde, essuie la crotte qui le recouvre et ensuite… il n’en fait qu’une bouchée!

 

    – Ceux qui nous mettent dans la merde qui le font pas forcément pour de mauvaise intention :
  • Le corps médical

L’un des principaux acteur à qui l’on fait fasse lors de l’électrosensibilité, c’est la médecine dite moderne, et on se rend compte qu’elle est peut être de bonne qualité mais dès que la pathologie dont vous souffrez est un peu hors norme, il n’y a plus grand monde pour vous prendre en charge ou essaye de vous trouver des pathologies bateaux qui collent assez bien à tous les symptômes comme le stress. Vous pouvez voir un petit aperçu dans la partie institutions avec les lettres de la médecine du travail qui n’a été d’aucune utilité et qui démontre l’incompétence du médecin qui n’a pas essayer de creuser plus que ça et aussi celle de l’ORL qui ne m’a pas pris au sérieux non plus.

  • Les scientifiques

Que ça soit les pros ou les antis ondes dans le domaine scientifique, ce clivage fait qu’il ne ressort aucune idée franche sur cette question, même si l’OMS à reconnu comme possiblement cancérigène, il n’y a pas vraiment de preuve scientifique que les ondes soient mauvaise pour la santé. Ajouté à cela des scientifiques antis qui mettent en avant des études qui ne sont pas pertinente comme avec celle de l’exposition de cresson au wifi qui au final s’avère n’être qu’une étude faussée ou au contraire les pros qui oublient de déclarer leurs liens d’intérêt par exemple sur un article d’une page sur Le Figaro du 1er juillet 2013 au sujet de l’effet des ondes issues des pilonnes haute tension alors que le rédacteur de cette article a fait parti du conseil d’administration d’EDF …

  • Les politiques / l’Etat

L’État et les politiques au pouvoir sont eux responsables de la situation dans laquelle les électrosensibles ce trouvent car il n’y a aucun échappatoire à l’heure actuelle à part vivre dans des conditions peu enviables. Les raisons pour lesquelles notre reconnaissance est freinées est principalement économique car Bercy tire des revenues substantielles de la téléphonie mobile, entre les licences attribuées aux opérateurs qui rapportent des milliards, les dividendes provenant de la société Orange car l’état détient 27% de son capital et les emplois induits c’est tout à fait compréhensible. Ajoutez à cela la marche forcé de la modernité et c’est comme ça que ce retrouve la proposition de loi n°531 prenant en compte notre handicap enterré par la majorité du Président Hollande.

  • Complotistes et autres fantaisistes

Parmi ceux qui nous causent le plus de tort ce sont les gens illuminés qui vous sortent des histoires un peu acadabrantesque, soit c’est du complotiste, ils sont persécutés par une organisation quelconque, soit c’est juste des propos farfelus. Que ça soit vrai ou non , ça nous discréditent complètement et c’est l’une des raisons pour lesquelles je n’adhère à aucune association de quelque sorte que ce soit pour éviter d’être amalgamer à des propos qui me paraissent fantaisiste. Dernière exemple en date, un commentaire toujours sur l’article Logement, pollution électromagnétique et électrosensibilité qui est bien chargé … Je sais pas pourquoi ce simple article a été pourri de la sorte, peut être une conspiration des chinois du FBI … ah mince je commence a psychoter aussi … 😀

 

    – Ceux qui nous en sortent ne sont pas nombreux et en plus c’est pas forcément pour notre bien mais plus pour le bien de leur portefeuille ou pour appuyer divers causes :
  • les vendeurs de perlimpinpin

Il y a pas de petit profit et dans le domaine des ondes on a le droit à divers objets qui nous protégeraient des ondes comme les orgonites, des sortes de pierres qui protégeraient des pièces entières ce qui va à l’encontre des lois de la physique quand à la propagation des ondes. Enfin bref le genre de babiole vendu 50€ qui à mon avis ne sert strictement à rien, idem pour les pierres de type shungite vendu dans les mêmes gamme de prix qui pour celle la j’ai pu vérifier leur inefficacité car mes parents m’en ont offert … Autre petit malin, ceux qui multiplient les sites internet vendant les mêmes articles pour optimiser leurs visibilité et au final c’est la même personne qui récolte les bénéfices …

  • Associations

Alors je veux pas mettre toutes les associations dans le même panier et en même temps je veux pas non plus jeter l’opprobre sur l’une d’entre elle donc je donnerais aucun nom mais il y a des travers de certaine d’entre elle qui me gène légèrement comme celle qui habille des électrosensibles avec du tissu anti-ondes et qui les font interviewer devant les cameras. Comment voulez-vous qu’avec ce genre d’intervention les gens nous prennent au sérieux, c’est clairement difficile et malgré le fait que notre handicap est invisible, on est pas obligé d’être habillé en belphégor pour que l’on soit crédible … Autre phénomène, le fait de travestir la vérité pour se tirer la couverture, comme par exemple déclarer que l’article de loi sur l’école interdirait le WIFI et que c’est une grande avancé pour le principe de précaution alors que c’est juste une préconisation, et donc que le WIFI n’est pas interdit dans les maternelles.

  • Les journalistes

Profession que je commence à de moins en moins apprécier car il nous considère seulement comme un fait divers ni plus ni moins, tous les an c’est le marronnier des électrosensibles, on fait un papier et hop c’est fini on passe a autre chose. Mais on va dire que tous les sujets sont traités de la même manière, je pari que les 6 morts de la catastrophe de Brétigny seront vite oubliés alors imaginez-vous la considération pour deux trois farfelus qui ce disent malade des ondes. Mais faut bien reconnaître que ça nous permet d’exister médiatiquement, a part que dans une grand partie des cas nous sommes décrédibiliser comme l’article sur contrepoing.org, Ondes : soigner la maladie imaginaire ou sur rue89, Mobiles, wifi, antennes : les ondes vont tous nous tuer… ou pas même si il existe des exceptions : Chez Sophie, électrosensible mais pas dérangée

 

Voila un petit résumé des différents acteurs qui nous desservent et c’est la que l’on ce rencontre que l’acceptation de l’électrosensibilité est loin d’être gagné et qu’il va falloir des années avant que l’on nous prenne réellement au sérieux et surtout accepté par la société ce qui est loin d’être le cas vu les réactions que j’ai rencontré lors de mes interventions sur hardware.fr ou sur rue89 ou encore sur reddit

ce qui rejoint un peu la morale de la fable :

Ceux qui te mettent dans la merde, ne le font pas toujours pour ton malheur et ceux qui t’en sortent ne le font pas toujours pour ton bonheur. Mais surtout ceci, quand tu es dans la merde, tais-toi!

Publicités

6 réflexions sur “Position de l’électrosensible : le cul entre deux chaises, et encore si c’était que deux …

  1. Bonjour,
    Au salon Ecosphere de Montreal, j’ai rencontre 2 médecins canadiens HSEM et ils ont crées des instituts pour offrir des soins aux personnes HSEM.

    http://espritlogique.wordpress.com/2013/06/01/projet-ecosphere-pollution-electromagnetique-et-amir-khadir/

    Avec la prolifération de la pollution électromagnétique, plus de gens le deviendront et parmi eux des médecins qui auront une meilleure écoute pour leur patient HSEM.

    J’ai discute avec des personnes HSEM et qui parlaient des différents protection EM que ce soit des rideaux ou une peinture réfléchissante.

    Bon courage

    Sinon la fable je m’en souviens dans un western avec Terence Hill (Mario Girotti) dans Mon nom est PERSONNE (Il Mio nome è NESSUNO)
    Elle est drôle mais pas nécessairement bonne dans notre contexte.

    • Bonjour,

      Les médecins vous ont dit ce qu’ils préconisaient comme soin pour le traitement du HSM (EHS en france) ? En tout cas en France il n’y a qu’un médecin qui s’en occupe et je rentre pas dans son cadre. Donc je ne suis pas reconnu malade et pourtant c’est pas les symptômes qui manque …
      Le problème c’est pas qu’un problème du nombre de malade, c’est aussi la communication des médecins aux autorités compétente pour les alerter, sans ça il y aura encore de nombreux malade avant que ça bouge …
      Pour les protections il y a des tissus et des peintures de graphène d’ailleurs je vais essayer de traiter ma maison avec, on verra si c’est vraiment efficace, en tout cas vu le prix j’éspére que ça marche …

      @+ Jérôme

      Sinon pour la fable, il me fallait un fil conducteur pour mon article et j’ai pensé, peut être à tort, que ça pouvait faire l’affaire mais à priori vous n’êtes pas de cette avis 😉

      • L’autre intervenant anglophone
        Compteurs intelligents et santé publique : pourquoi la prudence s’impose. – Magda Havas

        Magda Havas est professeure agrégée d’Études environnementales à l’Université Trent (Ontario). Depuis près de vingt ans, elle enseigne et étudie les effets biologiques des champs électromagnétiques (CEM) sur les étudiants et les enseignants ainsi que sur les gens qui souffrent de diabète, de sclérose en plaques, de fibromyalgie, de fatigue chronique et d’électrosensibilité.
        Durant sa conférence, elle présentera des recherches clés portant sur les effets sanitaires des CEM de radiofréquences (RF/micro-ondes) émises par les antennes et les appareils sans fil. Elle expliquera pourquoi les RF des compteurs dits « intelligents » peuvent parfois être plus dommageables que de faibles expositions aux radiations des téléphones portables et des antennes.
        Plus spécifiquement, le Prof Havas démystifiera l’électrosensibilité et elle expliquera pourquoi les compteurs intelligents peuvent déclencher ce syndrome parfois très handicapant chez des personnes en santé. Finalement, elle recommandera des moyens de réduire l’exposition aux différentes formes de CEM qui sont particulièrement dangereuses pour les populations plus vulnérables — les enfants, les femmes enceintes, les malades et les aînés.

        Je l’ai ajoute en commentaire a mon article sur le salon projet Ecosphere. J’aurai du l’ajouter initialement mais je suis un peu feignant. 😉

  2. Bonjour Jérôme,
    Il s’agit surtout du Dr Roy Fox. En fait je n’ai pas assiste a sa conférence (pas assez de place) mais seulement a la conférence « introduction » des différents intervenants.

    Le traitement de l’hypersensibilité aux champs électromagnétiques en clinique médicale – Dr Roy Fox

    Le Dr Roy Fox, MD, MES, FRCPC, est professeur de gériatrie à l’Université Dalhousie et directeur médical du Service de soins chroniques de longue durée au Capital District Health Authority, dans la municipalité régionale de Halifax, en Nouvelle-Écosse.
    Depuis 20 ans, l’Integrated Chronic Care Service (ICCS) — anciennement appelé l’Environmental Health Centre — soigne des patients hypersensibles à l’environnement. La plupart sont atteints d’hypersensibilité électromagnétique (HSEM) qui dans certains cas est leur seul problème de santé. Bien qu’elle semble causée par de multiples facteurs stressant le système nerveux, l’électrosensibilité est définie par la réactivité aux champs électromagnétiques (CEM) domestiques (fréquence 60 Hertz) ou aux CEM de radiofréquences/micro-ondes (entre 3 kilohertz et 300 gigahertz). Le déclenchement ou l’aggravation des symptômes semble varier selon le niveau d’exposition aux radiations émises par les lignes électriques et appareils filés ou par les antennes et les appareils sans fil comme les téléphones portables.
    L’approche thérapeutique de l’ICCS consiste à considérer la personne dans sa globalité, au-delà du diagnostic, et de chercher à améliorer son état de santé et à réduire sa réactivité par le biais d’une évaluation pluridisciplinaire. Le traitement comprend des conseils sur le contrôle de l’environnement, sur l’amélioration de l’alimentation, l’adaptation du rythme de vie, l’apprentissage de divers exercices et de différentes approches visant à calmer le système nerveux rendu hyperréactif lié à l’exposition aux CEM.
    La plupart des patients sont traités sans produit pharmaceutique, sauf si d’autres diagnostics requièrent un médicament.

  3. pour ce qui est des orgonites
    je connais une personne a qui j’ai fourni des orgonites
    cette personne est électrosensible et ne pouvait plus passer plus de 10 minutes devant la télé
    elle a installé une orgonite au dessus de son poste et a pu a nouveau passer plusieurs heures devant
    voila, je n’ai rien d’autre a dire.

    ps : et je suis ingénieur

    • Le fait que vous soyez ingénieur n’est preuve d’aucune façon que les organites soient réellement efficace. Personnellement je maintiens que les organites sont au mieux des objets décoratifs.

      Jay

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s