AM2E : Création de l’Alliance Maladies Environnementales Emergentes

AM2E_associations

Suite à un colloque organisé le 16 octobre dernier à l’Assemblée nationale par plusieurs associations de malade, l’Alliance Maladie Environnementales Émergentes a été créé afin de répondre aux attentes des personnes atteintes d’affections environnementales qui pour le moment n’ont pas de réponse satisfaisante des autorités sanitaires.

Les associations à l’initiative de cette alliance sont le Réseau Environnement Santé (RES) , le Collectif des électrosensibles de France / Priartem, l’association E 3M, l’association Non Au Mercure Dentaire et l’association SOS MCS

Les maladies qui sont concernées sont notamment la fibromyalgie, syndrome caractérisé par des douleurs diffuses dans tout le corps, souvent associées à une grande fatigue et à des troubles du sommeil, l’hypersensibilité chimique multiple qui se caractérise par une intolérance aux substances chimiques présentes dans les produits de consommation courante ou encore l’électrosensibilité, qui est une intolérance aux champs électromagnétiques artificiels.

Elle souhaite dénoncer, l’absence de reconnaissance politique des malades qui les expose à des risques environnementaux, l’absence de formation des médecins qui conduit les malades à consulter plusieurs praticiens avant d’en trouver un qui répond à leurs attentes, à une psychiatrisation encore trop courante de ce genre de pathologie et enfin l’absence de recherche qui conduit à des prises en charge nulles ou insuffisantes.

Outre la demande de prise en compte des malades, elle demande que des études scientifiques soient mise en œuvre afin d’évaluer la prévalence de ces maladies et les facteurs de risque.

Les missions de cette alliance se déclinent en quatre axes :

  • obtenir la reconnaissance et la prise en charge médicale des pathologies concernées – ce qui implique la formation des personnels de santé.
  • Alerter sur les risques émergents et obtenir leur prise en compte par les pouvoirs publics (création de zones blanches, réglementation des produits chimiques, etc.).
  • obtenir le lancement de recherches épidémiologiques, toxicologiques et thérapeutiques.
  • permettre aux malades de s’orienter.

Afin de remplir ces objectifs, cette alliance va mettre en place une veille scientifique systématique afin d’informer les médecins et d’alerter les autorités sanitaires, sera présent au sein de comité, commissions et groupes de travail spécialisés et organisera des colloques.

Personnellement ça fait un peu moins de quatre ans que j’ai développé mon électrosensibilité et il est clair que toutes les consultations que j’ai eu durant cette période ce sont révélées infructueuses que ça soit avec des généralistes ou des spécialistes. J’espère que cette alliance va atteindre son but et que je vais pouvoir enfin faire reconnaître mon handicap car pour le moment j’ai un peu l’impression d’être un laissé-pour-compte et je ne dois pas être le seul.

Sources : am2e.org, viva.presse.fr

@+ Jay

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s