Decodex : Sous le joug de moines copistes « modernes »

jean_mielot_brussels

Cela faisait plusieurs mois que ce blog était rentré un peu en stase, peu d’articles, juste le strict minimum concernant le peu de commentaires qui avaient été postés, et cela essentiellement à cause d’un certain manque de motivation. Près de 300 articles, et pourtant, j’ai un peu l’impression que rien n’a changé depuis 5 ans, alors à quoi bon s’évertuer à combattre pour une cause qui est perdue d’avance à court terme.

Bien que de moins en moins alimenté, je continuais à faire un peu de veille d’informations, et puis un jour, une notification sur twitter va me pousser, un peu par la force des choses, à réamorcer la machine. À ma grande surprise, mon site a été référencé dans le nouvel outil du monde pour savoir s’il était une source d’information fiable, ou pas, j’ai nommé le Decodex.

Avec l’avènement d’Internet, la hiérarchie du flux de l’information a complètement été modifiée, d’un système vertical où l’information était maîtrisée par un nombre restreint de personnes, on est passé à un système horizontal ou tout à chacun peut en produire grâce aux réseaux sociaux ou encore via des plates-formes de blog comme c’est mon cas.

De ce fait, les anciens médias de masses sont concurrencés par des médias alternatifs qui n’ont pas forcément le même point de vue, ni le même niveau de rigueur mais peuvent néanmoins devenir des concurrents sérieux, pas tant au niveau financier, mais surtout au niveau du pouvoir d’influence qu’ils peuvent avoir sur les opinions publiques.

c’est dans ce contexte « anarchique » de l’information, qui n’est régi qu’en grande partie par les moteurs de recherches et de leurs taux d’influence, que certains se sont donnés comme mission de séparer le bon grain de l’ivraie, ce qui en soi, part d’une bonne intention mais dont la réalisation est faite par un média appartenant justement à l’ancien monde médiatique.

C’est donc Le Monde et son équipe des décodeurs menée par le journaliste Samuel Laurent qui ont la lourde tâche de passer au tamis la sphère médiatique d’Internet selon des critères propres à eux. Les sites sont ainsi classés en cinq catégories : site inclassable, site parodique, site non fiable, peu fiable et enfin fiable.

decodex_electrosensible_non_fiable

Et il ne fait pas grand mystère qu’un modeste blog tel que le mien ne finisse pas dans la dernière classification, il est donc classé comme peu fiable et selon une primo-justification que me laisse un peu perplexe. En effet, mon site contiendrait des informations imprécises, ne citant par ses sources et qui propagerait des informations non vérifiées, justifiant ce choix en indiquant un article sur la chronique de Florian Gouthière dans le cadre du magazine de la santé sur France 5.

« Un site internet réalisé par un militant dénonçant l’influence négative des ondes et un complot supposé des lobbys et des médias contre les électrosensibles. Il relaie des informations généralement sourcées, en les présentant avec un parti pris assumé »

La vrai raison de ma mise au banc médiatique serait que je milite pour la reconnaissance de la nocivité des ondes, ce qui n’est pas faux mais je suis avant tout un malade dans les faits. Là où ça devient drôle c’est que je dénoncerais « un complot supposé des lobbys et des médias contre les électrosensibles », c’est surtout le manque de discernement et la partialité des médias sur ce sujet que je dénonce généralement. En ce qui concerne les lobbys, pas grand-chose à dire à part qu’ils font juste leur boulot…

Là où ça devient réellement risible, c’est que mes informations seraient globalement sourcées, pour être exacte, je mets un point d’orgue à ce que les informations que je présente le soient à chaque fois justement pour que le lecteur puisse se faire sa propre idée et approfondir le sujet, ce qui vient contredire l’information affichée juste en-dessous par le decodex au passage. Concernant mon parti pris assumé, c’est un peu évident pour un soi-disant militant…

Face à la massification de l’information, les anciens médias sont, semble-t-il, dans une quête de virginité en désignant tous les méchants complotistes et autres auteurs de « fake news » qui polluent internet. Sauf qu’étant par là même, producteur de média et juge de la qualité de l’information des autres, on assiste à un mélange des genres qui va finir par décrédibiliser tout simplement cette initiative.

Si l’on suit la logique apparente des décodeurs, il faudrait avoir un article de « compromettant » pour que le site passe de fiable à peu recommandable et quand on sait qu’une bonne partie des médias ont annoncé la mort de Martin de Bouygues, on peut se demander pourquoi Le Monde, et pas que, ont encore leurs pastilles vertes puisqu’ils sont en flagrant « délit » de non-vérification des sources, à moins que la carte de presse ne soit le joker de l’immunité du décodex ?

Sur le fond, on voit bien que ce n’est pas tant la fiabilité qui est en cause, sachant que ce n’est pas la première fois que le monde se plante, et que tout média, même avec un budget conséquent, n’est pas à l’abri d’erreurs. Il faudrait se tourner plutôt vers les opinions qui sont exprimées auxquelles le decodex s’attaque, couplé avec un soupçon de relent réactionnaire corporatiste puisqu’il m’est arrivé à plusieurs reprises d’égratigner la partialité de certains journalistes.

Nous avons donc affaire aux Judge Dredd de la bien-pensance et leur jugement n’est pas forcément en corrélation avec la fiabilité affiché des sites mises en accusation dans leur instrument de « répression » médiatique. Cette dichotomie laisse penser que le decodex finira vraisemblablement devant la vraie justice et pas celle d’une petite rédaction, cela serait assez ironique que les moralisateurs se fassent moraliser…

On le voit bien le decodex n’est absolument pas une réponse viable aux nouveaux enjeux de la diffusion d’informations. Comme le filtre du journaliste est de moins en moins présent dans la production d’information, la solution ne passera que par la formation des lecteurs, que ça soit par le développement d’un esprit critique, par la formation aux techniques de croisement et de vérification des sources, et non plus de se contenter de gober sans réfléchir tout ce qui passe devant leurs yeux, que ça soit sur les réseaux sociaux, sur les blogs mais aussi dans les médias mainstream qui ont leurs pastilles vertes…

@+ Jay

Maj 20/03/2017 : Il s’avère que l’équipe du Decodex a pris en compte certaines remarques concernant son classement que l’on pouvait qualifier de manichéen. Finalement, mon site se retrouve dans la catégorie non classé et plus comme non fiable…

Pour approfondir :

Lemonde.fr : Decodex
Lemonde.fr : Décodex : vos questions, nos réponses
Lemonde.fr : Le Décodex, un premier pas vers la vérification de masse de l’information

Lemonde.fr : Le Décodex évolue, dix questions pour comprendre notre démarche

Github.com : Base du decodex mise en forme

Réaction des sites « non fiables » ou pas…

Libération.fr : Decodex décodé
Leparisien.fr : Le Monde déclenche son offensive contre les « fake news »
Lesechos.fr : Les médias et Facebook montent au front contre les « Fake news »
Lefigaro.fr : «Qui fact-checkera les fact-checkeurs ?» : le Decodex du Monde suscite des critiques

Ojim.fr : Decodex : Le Monde financé par Google, l’effet boomerang
Ojim.fr : Le « Décodex » du Monde : une boussole qui indique le sud

Arrêtsurimages.net : Comment le « Decodex » du Monde va labelliser l’infaux en ligne (paywall)
Arretsurimages.net : Decodex : « on s’engage dans une guerre contre les fake news » (paywall)
Arretsurimages.net : Décodex du Monde : les « labellisés » répliquent (paywall)

Les-crises.fr : Tellement prévisible : le decodex victime d’un conflit d’intérêts patent
Les-crises.fr : Débat Sapir / Levy / Berruyer sur le Décodex et les Fake News
blog.mondediplo.net : Charlot ministre de la vérité
russeurope.hypotheses.org : Déconnant DECODEX
francais.rt.com : Decodex : quand Le Monde distribue les bons et mauvais points… et se fait épingler

Publicités

7 réflexions sur “Decodex : Sous le joug de moines copistes « modernes »

  1. Bonjour Jay
    Je consulte régulièrement votre blog car je trouve vos articles très bien écrits, fournissant des informations très utiles pour les personnes se découvrant électrosensibles, et en plus, offrant une hauteur de vue très appréciable pour tout le monde et en particulier pour les personnes qui ont le moral et le cerveau un peu embrumés par l’électrosmog 🙂
    Le Décodex est vraiment discutable, je suis d’accord avec vous. Cela montre les limites de l’internet finalement. L’Internet, Instrument indispensable aujourd’hui, permet le meilleur comme le n’importe quoi. C’est pourquoi j’ai été surprise que Le Monde s’embourbe dans ce rôle de décryptage de l’internet.
    Le fait qu’il ne juge pas votre blog positivement signifie à mon humble avis qu’il y a une limite à cet exercice. il ne pourrait être juste que si le journaliste prenait le temps de rencontrer la personne qui anime le site, s’il y avait vraiment une discussion directe avec cette personne.
    Étant électrosensible, j’ai souvent constaté qu’il fallait du temps avant de convaincre les gens de la réalité de notre intolérance aux ondes. Mais on y arrive !
    En fait, il me parait utile aujourd’hui de vous dire que votre témoignage est important pour moi et pour beaucoup d’autres personnes, j’en suis sûre (désolée de ne pas l’avoir dit avant). Pas besoin de décodage. Continuez !
    Babeth

    • Bonjour,

      Merci pour ce message un peu de réconfort, je sais que mon blog aide certains à comprendre ce qu’il leur arrive mais je ne sais pas, ça ne répond pas à mes attentes de faire évoluer les choses, en tout cas, assez pour que ma situation s’améliore.

      En ce qui concerne le decodex, c’est pas tant le fait qu’il me juge mal, c’est plutôt que leur méthode de classement est tellement limitée qu’elle ne permet pas de différencier les médias d’opinions et médias d’informations, et donc la fiabilité n’est pas un critère pertinent pour classé des blogs comme le mien.

      Et ce qui pose un autre problème, c’est que le jour où des moteurs de recherche comme google, qui a participer financièrement à ce projet, pourrait prendre en compte ce type d’appréciation dans leurs indexations ce qui aurait comme conséquence de réduire de facto la visibilité des sites classés comme « peu fiable »…

      Encore merci pour votre commentaire, en vous souhaitant bonne continuation 😉

      @+ Jay

    • C’est marrant, j’avais pensé justement à mettre en lien ces articles sur le decodex, bon il faut bien l’avouer que l’article de Lordon pique un peu mais il s’avère très intéressant. Merci pour le retour d’information, je vais modifier mon article en conséquence 😉

  2. Bonjour

    Je voulais aussi t’apporter mon soutien . Je suis ton blog depuis un moment et il m’a pas mal aidé au début de mes problèmes d’EHS. De plus je me retrouve pas mal en toi car j’ai le meme cusurs et je suis dans les même âges 😉

    Pour le DECODEX , c’est pour moi juste un outil pour maitriser l’information véhiculée et ainsi discréditer tout ce qui va l’encontre de celle-ci.

    ++
    Max

    • Hello,

      Merci pour votre commentaire, dans un sens ça me rassure que ce site n’a pas été fait en pur perte de temps.

      Pour le decodex, je vous rejoins totalement, c’est juste pour s’assurer que les « moutons » n’aillent pas brouter ailleurs 🙂

      @+ Jay

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s