Radiofréquences et cancer : une réévaluation à venir

Crédit photo : Kennydu69 – CC 3.0

Un comité consultatif a recommandé que l’Agence Internationale de Recherche sur le Cancer (CIRC) fasse une réévaluation des risques cancérogènes associés aux radiofréquences. Cela devrait faire partie des « hautes priorités », selon le panel du rapport qui a rendu ses conclusions la semaine dernière.

Le groupe, qui est composé de 29 membres de 18 pays différents, suggère que la nouvelle évaluation devrait être réalisée entre 2022 et 2024.

En mai 2011, un comité d’experts du CIRC avait classifié les radiations de type radiofréquence comme cancérogène possible (groupe 2b). Depuis lors, les preuves se sont accumulées. Après que les études animales du NTP et de l’institut Ramazzini aient montré des taux plus importants de cancer chez les rats exposés aux radiations du téléphone portable, un certain nombre d’observateurs ont demandé que le CIRC fasse une mise à jour de la classification des radiofréquences au seuil supérieur, et de les classer comme agent cancérogène probable (groupe 2A) ou tout simplement comme « cancérogène pour l’homme » (groupe 1). (pour tout savoir sur la classification du CIRC, voir ici)

À la suite de la publication des résultats de l’institut Ramazzini l’an dernier, Fiorella Belpoggi, l’investigatrice principale, a appelé le CIRC à revoir sa position (voir l’article suivant). Elle est la directrice du centre de recherche de l’institut situé à Bologne, en Italie, et à été membre du panel des priorités du CIRC. Elle ne va pas commenter ses délibérations car le CIRC requiert que les participants signent un contrat de confidentialité. Le panel s’est réuni durant la dernière semaine de mars à Lyon, là où demeure le CIRC.

Paul Demers, un autre membre du panel, indique « qu’il est satisfait de cette décision ». Il est le directeur d’un centre de recherche sur le cancer à Toronto, le OCRC. À noter qu’il ne sait pas ce qui va aboutir du nouveau groupe de travail, mais il est sûr qu’il y a plus d’études depuis la dernière classification des radiofréquences. « Les dernières études animales méritent une évaluation ».

Dans un mail, Tony Miller, professeur émérite en épidémiologie au sein de l’université de Toronto, déclare que « c’est une grande nouvelle ». Il cite notamment les études épidémiologiques dans la population et les preuves de cancérogénicité chez l’animal se sont accrus depuis la dernière évaluation en 2011. « Si le groupe de travail concluait que les radiofréquences sont classées comme cancérogènes pour l’humain, comme beaucoup d’entre nous pensent que ça devrait l’être », « il serait impossible pour les gouvernements et les autorités de santé publique de l’ignorer ».

Ni Kurt Straif, le responsable de la section des monographies du CIRC, pas plus que Joachim Schüz, le responsable de la section environnement et radiations, n’ont voulu répondre sur la probabilité que l’agence allait suivre l’analyse du comité et sur le fait qu’elle allait organiser une nouvelle évaluation des radiofréquences. Joachim Schüz n’a jamais caché son scepticisme concernant l’association des ondes issues du téléphone portable et le cancer.

Malgré la confidentialité des délibérations du panel sur les priorités du CIRC, des fuites ont révélé des descensions lors des discussions sur la nomination des radiofréquences pour une nouvelle évaluation, certains étaient clairement contre. Cela doit expliquer la raison pour laquelle les ondes ont une priorité haute mais ne seront finalement programmées que dans la deuxième moitié du planning qui s’étale sur 5 ans (2020-2024).

Les détails, incluant l’ensemble des participants du panel sur les priorités du CIRC, sont disponibles sur le site internet de la revue scientifique The lancet Oncology. (libre accès)

@+ Jay

Source : MicrowaveNews.com

2 réflexions sur “Radiofréquences et cancer : une réévaluation à venir

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.