Reconnaissance de l’électrosensibilité : c’est pas automatique

C’est donc l’épilogue d’une procédure que j’ai entamé déjà il y a plusieurs années pour faire reconnaître mon électrosensibilité auprès des institutions françaises. Tout avait commencé par ma demande auprès de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) d’Évry en 2015 pour faire valoir mon droit à l’allocation aux adultes handicapés et cela s’est terminée par la décision du tribunal du contentieux de l’incapacité (TCI) de Paris le 8 décembre dernier, pas moins de deux ans et encore j’aurais pu faire durer le « plaisir ».

On parle souvent des cas emblématiques de ceux qui arrivent à faire reconnaître ce handicap comme quand le TCI de Toulouse en juillet 2015 avait évalué le taux d’incapacité d’une électrosensible à 85% dans le milieu social actuel et que dans l’état, elle considérait qu’elle ne pouvait pas « se procurer d’emploi compte tenu de son handicap ». Sauf que cette décision était largement dépendante d’un expertise faite dans le cadre de cette procédure et quand elles ne sont pas en votre faveur, l’issue risquera elle-même d’être défavorable.

Personnellement j’ai fait deux expertises dans le cadre de ma reconnaissance, l’une était une expertise neurologique et la seconde était psychiatrique lors de ma dernière audience. La première avait donc statué à un taux d’incapacité de 0% mais les tests neurologiques m’avaient semblé bien sommaires et surtout il y avait la présence d’une omission dans le compte rendu qui me laissait penser qu’elle pouvait être légèrement partiale. La seconde, encore plus sommaire puisque le psychiatre avait fait son diagnostic en moins de 10 minutes chrono et a finalement statué que mon taux d’incapacité était inférieur à 50%.

Dans le compte rendu de l’expertise il est indiqué les constatations suivantes : « sur le plan psychiatrique la présentation du sujet est bonne, s’exprime sans difficulté particulière, pas d’altération des capacités intellectuelles, pas de syndrome délirante, pas de confusion mentale. Il indique que les conséquences de ces ondes entraînent un repli sur soi et des éléments de type anxio-dérpessifs ». Et concernant la question des ondes non ionisantes, il est indiqué que « nous sommes totalement incompétents pour considérer s’il existe ou non des conséquences des ondes électromagnétiques sur le corps humain ».

Les conclusions de l’expertise psychiatrique me laisse donc en pleine perplexitude car j’ai un peu l’impression qu’elles sont juste là pour mettre un terme à la procédure sans pour autant désavouer la décision de la MDPH. Comment avec de telles constatations on peut considérer un taux d’incapacité à moins de 50% tout en sachant que l’on n’observe aucun problème psychiatrique, ce qui est d’une part assez paradoxal puisque pour certains scientifiques l’électrosensibilité tient justement d’un problème psychiatrique (effet nocebo) et d’autre part que l’on n’est pas dans la capacité d’infirmer ou de confirmer la question des effets des ondes sur la santé humaine.

C’est donc sans surprise que la présidente a suivi les conclusions de l’expertise psychiatrique, confirme la décision de la MDPH de l’Essonne et statue que mon taux d’incapacité est évalué à 50% et de ce fait, n’ai pas le droit à l’allocation aux adultes handicapés. À partir de là, il me reste encore l’option de l’appel, mais cela signifie encore des mois de procédure, faire certainement des contre-expertises mais sans aucune garantie. L’intérêt pour moi était surtout de faire un retour d’expérience pour ceux qui pensent que ce n’est qu’une formalité, et ne pas faire les mêmes erreurs que les miennes.

Dans un premier temps, il faut que le certificat médical soit le plus exhaustif possible au sujet des problèmes de santé que vous rencontrez et pour cela il faut avoir fait au préalable le plus d’examen possible qui puisse étayer vos problèmes de santé et que votre médecin traitant prenne son temps pour le remplir. Concernant la partie judiciaire, se renseigner au conseil départemental de l’accès au droit (C.D.A.D.) afin d’avoir le plus d’informations possible sur la procédure au TCI et surtout vous faire représenter par un avocat qui saura toujours mieux vous défendre que vous-même, quitte à faire appel à l’aide juridictionnelle si vous ne pouvez pas payer ses honoraires.

Concernant l’électrosensibilité, du fait de la controverse scientifique qui entour cette pathologie, les chances d’avoir une expertise qui soit favorable sont très faibles et ça risque de durer… En effet, l’un des professeurs qui traite cette question et qui délivrait des justificatifs de la réalité de la maladie est sous le coup des plaintes auprès de l’ordre des médecins. Concernant la médecine plus traditionnelle, l’étude Cochin accompagné du rapport de l’ANSES risque de reléguer cette pathologie à un simple désordre psychiatrique et cela n’aidera certainement pas les malades dans leurs démarches.

@+ Jay

Publicités

2 réflexions sur “Reconnaissance de l’électrosensibilité : c’est pas automatique

  1. Merci beaucoup Jay pour ce retour d’expérience. C’est très clair et instructif. çà aidera je l’espère beaucoup de personnes dans cette situation.
    Ma première réaction est de dire qu’il ne faut pas baisser les bras. La perception et la compréhension de l’électrohypersensibilité avance un petit peu (certes bien trop lentement !). Je ne peux m’empêcher de penser que les mêmes démarches que tu as entreprises pourraient avoir une meilleure issue dans quelques temps….
    As tu pensé à faire appel à un avocat spécialisé dans la défense des personnes sur l’aspect santé ? peut-être que çà coûte cher, je ne me suis jamais renseignée….
    Bon courage !

    • Bonjour,

      Merci pour votre commentaire, mon but ici n’était pas de gagné, mon dossier du point de vue expertises est quasiment vide et faire appel à un avocat n’aurait rien changé à l’affaire. Cependant il est vrai qu’il vaut mieux prendre un avocat comme je l’indique et peut être aussi faire sois même ces expertises, peut être que j’aurais eu plus de succès mais encore que rien n’est moins sur. Après chacun voit midi à sa porte, personnellement c’était juste pour faire un retour d’expérience, donc je ne me faisais aucune illusion.

      ++ Jérôme

      Désolé pour la réponse tardive, aucune notification s’affichait concernant votre commentaire :/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s